7 minutes 3 ans

Si l’épisode Kawhi Leonard a connu une fin assez inattendue en embarquant Paul George dans ses bagages, de nouveaux arcs narratifs s’ouvrent sur cette Free agency décidément bien mouvementée.

Selon Sam Amick de The Athletic, les Detroit Pistons feraient partie des équipes les plus intéressées par Russell Westbrook, actuellement annoncé sur le départ depuis que le front office du Thunder a essayé de l’échanger à Toronto. Le Miami Heat, les Minnesota Timberwolves et les Houston Rockets sont également mentionnés parmi les pistes possibles. Cependant, le Heat et les Pistons sembleraient être les destinations les plus probables aujourd’hui.

Un départ de Russell Westbrook signifierait une reconstruction totale dans l’Oklahoma et le general manager Sam Presti voudrait sûrement de nombreux picks de Draft, quelques potentiels à développer et des contrats expirants pour dégraisser leur salary cap. Un trade qui représente donc un risque pour la future équipe de Westbrook au vu des demandes logiquement importantes des dirigeants du Thunder. 

Même si le talent et le niveau du joueur sont indéniables, cette rumeur divise et mérite une réflexion poussée pour plusieurs raisons :

  • Le contrat : Prolongé cinq saisons l’été dernier à $206.0 millions, il reste actuellement quatre années dans le contrat de Russell Westbrook. La dernière année est à hauteur de 45 millions annuels alors qu’il aura 35 ans. Le salary cap des Pistons est déjà bien rempli (même si on envoie Reggie Jackson et/ou Andre Drummond). La marge de manœuvre serait donc faible pour entourer le nouveau duo.
  • Le timing : Cela fait bientôt une semaine que la Free agency a ouvert ses portes et il ne reste plus beaucoup de role players intéressants sur le marché. Pour accueillir Westbrook, les Pistons devront automatiquement envoyer des joueurs de rotation qui sont aujourd’hui capitales sans l’assurance de pouvoir les remplacer immédiatement. L’équipe pourrait donc souffrir de plusieurs maux autour de la possible paire Russell-Blake.
  • Le style de jeu : Evidemment, on ne peut décemment pas critiquer le talent que représente Russell Westbrook qui enchaîne record sur record depuis plusieurs saisons. Tout le monde sait à quel point il est impressionnant. Si individuellement, il n’y aucun débat possible au sujet de Westbrook, sa complémentarité avec Blake Griffin aux Pistons peut afficher quelques interrogations surtout après la saison que le Quake vient de sortir dans un rôle de point forward moderne chargé du ball movement. Sans oublier la philosophie de jeu que Dwane Casey souhaite instaurer à savoir un échantillon de shoots extérieurs élevé.
  • L’absence de roue de secours : Un blockbuster trade n’est jamais une assurance de réussite. Même si un joueur du calibre de Russell Westbrook représente une upgrade évidente, rien est certain concernant les futurs résultats de la franchise du Michigan et si l’intérêt porté au MVP 2017 est réel, le package que les Pistons devront envoyer au Thunder sera vraisemblablement composé de nombreux jeunes (tels que Luke Kennard, Bruce Brown…) et de tours de Draft de premier tour. Detroit se retrouverait vidé de tous leurs picks sur les prochaines années, ce qui n’est jamais rassurant.

Peu importe la finalité de cette rumeur, les jours à venir risquent d’être intéressants à observer. A voir désormais jusqu’à où les Pistons sont capables d’aller dans les négociations. Le propriétaire de Detroit Tom Gores a plusieurs fois affirmé être enclin à payer la Luxury Tax pour un joueur capable de « faire bouger les choses » et Russell Westbrook est clairement de cette trempe.

source image : Getty images

Laisser un commentaire