5 minutes 3 ans

L’arrivée de Derrick Rose a eu son petit pesant de hype du côté de Detroit. Tout le monde est impatient de voir le MVP 2011 éclabousser de tout son talent la salle encore flambant neuve de la Little Caesars Arena. D’ailleurs, le meneur nous prévient déjà, il n’est pas venu pour rien.

Interrogé par Sirius XM Radio, le natif de Chicago a avoué sa volonté forte de gagner un titre NBA. Individuellement, il a déjà touché le plus haut sommet, mais c’est désormais collectivement que l’ancien des Wolves veut atteindre le Graal. Avec ses dernières déclarations, Derrick Rose a indiqué ce qu’il voulait plus que tout en NBA et s’est exprimé de manière très claire à ce sujet. Visez plutôt.

« Je veux gagner un titre. C’est ce que je veux vraiment. J’ai eu toutes les récompenses que je voulais maintenant il est temps pour voir d’avoir celle que je veux vraiment. J’ai gagné à tous les niveaux sauf à celui-ci. Avec Detroit, je pense qu’on a une excellente chance étant donné que nous sommes à l’Est. On a deux super intérieurs, une super équipe, on ne sait jamais. » DERRICK ROSE

Ça, c’est dit. Après, il y a ce que Derrick Rose dit, et il y a la réalité du terrain. Bien évidemment, les Pistons sont loin de faire partie des favoris ni même des contenders pour la saison 2019-20 mais le joueur, lui, compte bien tout faire pour aller le plus haut possible avec sa nouvelle franchise et ses nouveaux coéquipiers.

Une attitude qui doit sans doute plaire à Dwane Casey puisqu’il sait désormais que son nouveau meneur n’est pas arrivé dans le Michigan en plan retraite, mais bien pour apporter le maximum qu’il peut. D’ailleurs, le coach des Pistons s’est permis d’y aller de son petit commentaire.

« C’est un ancien MVP, il en a toujours dans le réservoir. On était ensemble à Los Angeles la semaine dernière pour bosser. Il peut toujours aller là où il veut aller. » DWANE CASEY

Avec ce genre de déclarations, nul doute que la petite effervescence qui est apparue à Detroit avec l’arrivée de Derrick Rose va continuer à grandir. Et en même temps, le meneur se met une pression supplémentaire en vue des échéances à venir. À lui de répondre sur le terrain pour que ses performances soient en adéquation avec ses paroles.

source image : Getty images

Laisser un commentaire