9 minutes 3 ans

Si son parcours a été semé d’embûches, une chose reste intact dans la carrière de Derrick Rose : l’influence, le respect de son nom à travers cette ligue – ce qui lui vaut un statut particulier dont lui seul a le secret.

Interviewé cette semaine lors du training camp, le coach des Pistons Dwane Casey a précisé qu’il était d’ores et déjà impressionné par le niveau, l’attitude mais surtout la capacité d’adaptation de Rose. En peu de temps, le MVP 2011 a appris les systèmes et compris la philosophie de l’équipe :

« Il s’habitue à notre philosophie de jeu, notre style, ce qu’on met en place offensivement. On dirait qu’il a deux fusées dans le dos. Ish (Smith) était rapide mais Derrick le fait avec une combinaison de puissance, de vitesse et il shoote bien aussi. C’est un pro, il sait gérer le chrono, le score, la situation. Je dois faire attention à ne pas le sur-utiliser pour le garder au frais toute la saison ».

Dwane Casey

Dans le jeu, Casey se félicite de pouvoir compter cette saison sur un joueur du calibre de Derrick Rose, ce qui lui permet d’ajouter un nouvel élément au playmaking de l’équipe capable d’apporter par sa vitesse, de la création tout comme du scoring. De quoi former avec Luke Kennard, un duo polyvalent en attaque pour la second unit :

« Il nous permet d’avoir un autre playmaker, un gars qui peut créer et aussi dribbler tout brisant les défenses avec sa vitesse et sa capacité globale à aller au panier et à marquer. Cela va obliger les défenses à prendre une décision. Si Luke (Kennard) est sur le parquet alors il y aura deux joueurs à surveiller de près. Il y a aussi beaucoup de situations où il peut jouer avec Reggie (Jackson). C’est un luxe que nous aurons. Je pense qu’ils joueront ensemble en particulier vers la fin des matchs. »

Dwane Casey

Interrogé au sujet de son nouveau coéquipier, le franchise player de Detroit Blake Griffin a tenu à montrer toute son admiration pour le joueur superbe qu’il est et qu’il a été à Chicago, mais également pour l’homme qui a apporté beaucoup pour le basket et pour cette ligue :

« J’ai toujours été un grand fan de son jeu. Ravi de pouvoir enfin jouer à ses côtés. Derrick est toujours un très bon joueur de basket. Son run à Chicago a été spécial, et faire ce qu’il a fait à son âge aussi. Il a été génial pour le basket et il l’est toujours. Même aujourd’hui, vous pouvez voir le nombre de gens qui sont derrière lui et qui le respectent, et il sera super pour nous aussi. »

Blake Griffin

Nouvelle recrue à l’instar de D-Rose, Markieff Morris a également encensé les qualités du meneur de 31 ans après seulement une séance d’entraînement. Même s’il a développé au fil des années un shoot plus que fiable, Derrick Rose possède toujours ce drive destructeur en pénétration et cette vitesse d’exécution qui donne le tournis aux défenses adverses : 

« Il a vraiment cette étincelle. Il récupère rapidement la balle. C’est difficile de le défendre quand il va dans la peinture parce qu’il a cette facilité à esquiver les défenseurs. »

Markieff Morris

S’il a déjà affirmé ces derniers jours être excité à l’idée de partager le backcourt, le meneur titulaire de Detroit Reggie Jackson pense que l’impact de Rose sera considérable sur le jeu des Pistons, à l’instar de Blake Griffin la saison passée :

« Il va avoir des minutes spéciales où il commencera et où les adversaires vont devoir changer tout leur schéma défensif pour l’arrêter. Cela va ouvrir le jeu à tout le monde dans l’équipe. Ce sont des joueurs spéciaux. Ce que Blake a fait pour nous l’année dernière, Rose va pouvoir faire la même chose. »

Reggie Jackson

Autre atout mis en avant par les cadres de l’équipe : son mental. Après toutes les galères et les rebondissements qu’il a connu dans sa carrière, Derrick Rose a refusé d’abdiquer et s’est battu jusqu’au bout pour rebondir. C’est ce point que Andre Drummond a voulu souligner qui sera primordial pour le groupe :

« Cela montre son combat, sa dureté mentale. Il n’a pas laissé ces blessures l’abattre. La plupart des gens seraient vraiment déprimés et mécontents de ne pas pouvoir jouer aussi longtemps. Je pense qu’il est meilleur que ce qu’il était et je suis content qu’il soit dans mon équipe. »

Andre Drummond

Après seulement une semaine de training camp, Derrick Rose affole déjà tout le monde dans le Michigan. Il est vrai que de pouvoir compter sur une joueur de ce talent reste toujours plaisant, même s’il ne représente plus l’immense joueur de l’époque Bulls. En tout cas, le banc de Detroit peut se vanter d’avoir un général chef de ce niveau.

source image : getty images

Laisser un commentaire