5 minutes 3 ans

À l’aube du début de la saison NBA pour nos Pistons, l’avenir d’Andre Drummond questionne une bonne partie de la planète basket. Une chose est sûre, les deux principaux protagonistes, à savoir Tom Gores, le propriétaire de la Franchise ainsi qu’Andre Drummond commencent à préparer le terrain pour l’été prochain

Tom Gores, non sans éloges, pense qu’il est  » encore tôt  » pour évoquer l’avenir du pivot.

Le propriétaire a été récemment pris à part par quelques journalistes quant à l’avenir de son joueur. Tom Gores paraît très optimiste, et ne manque pas de glorifier Andre :

« Vous savez à quel point je suis attaché à Andre. Nous connaissons tous les deux le processus. Je pense qu’il est très sous-estimé sur ce qu’il fait, et culturellement il a été vraiment bon pour cette équipe, notamment grâce à son attitude. Je l’ai vu grandir, je l’ai rencontré quand il avait à peine 18 ans, et voir ce qu’il est devenu aujourd’hui me rend vraiment fier de lui. Nous savons à quel point nous sommes dévoués l’un envers l’autre, mais il faut faire avec le processus. Tout le monde parle du business, mais nous avons beaucoup de respect l’un pour l’autre. Il est encore tôt. »

Tom Gores

De quoi donner la pleine confiance à son joueur pour qu’il nous lâche une grosse saison, en tout ça c’est ce qu’on espère.

Andre Drummond pense mériter le max

Le pivot, comme attendu venant de sa part et au vu des derniers mois de ses différentes déclarations, pense mériter le max :

« C’est comme ça que tout le monde devrait se voir. Peu importe si tu es un basketteur, avec le travail que tu fais, tu dois être récompensé. Que ce soit moi ou un rookie ça n’importe pas, tout le monde devrait faire le plus d’argent possible pour ce qu’il fait. »

Andre Drummond

Deux écoles s’affrontent concernant la prolongation du joueur : ceux qui pensent qu’il faut continuer de construire autour de lui, et ceux qui pensent que son potentiel dans la ligue d’aujourd’hui est trop faible pour bâtir une équipe compétitive avec lui.

Pour rappel pour le côté contractuel, Andre Drummond va toucher 28,75 Millions de dollars cette saison. Il va sans aucun doute décliner sa player option et donc être agent libre l’été prochain, pour tester le marché.

Les Pistons pourront lui proposer jusqu’à 190 millions de dollars sur 5 ans, alors que les autres ne pourront  » que  » proposer 140 Millions, soit 50 de moins, ce qui est loin d’être une information futile.

Affaire à suivre donc pour le Pivot poilu drafté en 2012, une chose est sûre néanmoins : cette saison est une des plus importantes de la carrière du joueur, mais également une saison très importante pour les prochaines années de la franchise. Réponse dans un peu moins d’un an.

Source image : getty image

Laisser un commentaire