7 minutes 3 ans

Le poste de meneur n’a jamais été aussi important et indispensable dans l’histoire de la NBA. Il est donc capital de renforcer ce secteur, surtout quand les deux principaux joueurs sont sujets aux blessures à répétition comme Reggie Jackson et Derrick Rose.

Interviewé par le presse locale au cours d’une séance d’entraînement, Dwane Casey a reconnu qu’il faudra être prudent avec Derrick Rose, même s’il montre de très bonnes choses depuis son arrivée et que son rôle pourrait être précieux en fin de match :

« Nous avons très bien sécurisé le poste de meneur. D-Rose joue très bien et a connu de belle séquences. Mais on doit rester intelligent sans se laisser séduire. Si le match est serré, il est possible que D-Rose soit sur le parquet avec Reggie (Jackson). Ce qu’il montre est vraiment très encourageant. « 

Dwane Casey

En effet, préserver Derrick Rose d’une nouvelle lourde blessure apparaît comme un risque beaucoup trop conséquent pour les Pistons. D’après le coach, son impact est évident sur le parquet mais aussi dans le vestiaire de part son attitude exemplaire de leader naturel comme il le précise au micro de Keith Langlois :

« C’est ce que j’aime chez lui. L’impression que les gens oublient le joueur qu’il est. Certains joueurs célèbrent comme s’ils n’avaient jamais réussi de shoots avant. Derrick Rose et Joe Johnson font tous les deux un super travail mais ne modifient jamais leur comportement. Derrick a réussi une action que je n’avais jamais vue auparavant. Je suis reste bouche bée et lui a continué comme si de rien était. »

Dwane Casey

La saison passée, Ish Smith avait manqué 26 matchs (alors qu’il avait joué 163 matchs sur 164 possibles sous le maillot de Detroit auparavant) et malheureusement, Detroit n’avait pas les outils pour éviter une chute. A 37 ans, José Calderon ne pouvait guère peser dans le jeu de l’équipe. Il fallait donc remédier à cela lors de l’inter-saison avec l’arrivée de Tim Frazier.

Signé pour une saison, il a affiché un niveau intéressant avec un véritable impact sous le maillot des Pelicans. Et Dwane Casey se félicite de compter sur une roue de secours de cette qualité derrière ces deux meneurs cadres. Ajouté à la progression constante de Bruce Brown à la mène, Frazier vient sécuriser un poste fragile :

« Il faut aussi parler de Tim (Frazier). Il a vraiment été génial et spécial car il rend les choses simples et surtout fonctionnels. Il a joué aux côtés de Derrick ou Reggie lors du training camp et ce fut solide. Sans oublier la progression de Bruce (Brown) à la mène. Avec cela, le poste est bien sécurisé. »

Dwane Casey

Comme à son habitude, l’ancien coach des Raptos a joué de ses contacts pour se renseigner sur Tim Frazier, le joueur sur un parquet comme l’homme dans un vestiaire. Les échos furent très positifs et les impressions à l’approche de la fin de la pré-saison ne sont qu’une confirmation :

« Il a déjà été dans ce rôle plusieurs fois auparavant. Ce n’est pas nouveau pour lui. Il sait être très productif. La chose la plus difficile à faire est d’avoir un gars qui a été backup ou titulaire dans sa carrière puis vous le mettez dans ce rôle là (nldr. 3e meneur) et cela peut être difficile à gérer. Mais Tim a été très efficace. J’ai parlé à tous les coachs de la ligue qui l’ont eu et ils l’adorent tous dans ce rôle. »

Dwane Casey

La meilleure conclusion revient au pivot Andre Drummond qui a rappelé tous les éléments capables d’assurer l’intérimaire au poste de meneur avec Tim Frazier évidemment mais également Bruce Brown qui continue de développer sa palette au playmaking, tout comme l’autre sophomore Khyri Thomas qui ne tremble pas avec le ballon en mains. De quoi souffler si Rose et Jackson venaient à recroiser leur malédiction.

source image : getty images

Laisser un commentaire