7 minutes 3 ans

A l’arrivé de Casey, les Pistons ont battu leur record de tentatives à trois points et ont fini sixième de la NBA. Si ils maintiennent cette cadence, on peut se demander à quoi on devra s’attendre

Telle est la dynamique de l’attaque en NBA aujourd’hui, en considérant que les Rockets leader dans la mode d’éviter les tirs à mi-distance ont réussi à encore plus intensifié leur jeu. Les Rockets ont établi un nouveau record la saison passé en battant leur record précédent en prenant 51,9% de leurs tirs par match derrière la ligne à trois points.
La moyenne d’une équipe NBA est de tenter 32 trois points par matchs sur l’exercice 2018-2019.
Les Pistons tiraient en moyenne 34,8 trois points sur la même période, 29 sur la saison 2017-18, 27 sur la saison d’avant et 24,1 en 2015-16. Casey attend donc une autre augmentation sur cette saison.
Il s’est exprimé à ce propos après l’entrainement de ce lundi avant que les Pistons partent en road trip pour un back to back face à Charlotte et Philadelphie ce qui clôturera la présaison.

« Ça ne fait aucun doute, à un certain moment dans les prochaines qui suivent, ça va revenir un peu au centre. Mais je penses que vous allez continuer de voir des équipes appuyer sur la pédale et continuer d’essayer de tirer le plus de trois points possible »

Dwane Casey

Dwane Casey est satisfait de la réussite à trois points de 40% que les Pistons ont réalisé la saison précédente mais compte augmenter les tentative de tirs dans le corner.

« On veut rester autour des 40%, on veut continuer de prendre autant de trois points dans le corner que possible. On veut continuer de mettre la pression sur le panier . On veut mettre la pression sur l’arceau pour faire s’effondrer la défense ou rentrer un lay-up »

Dwane Casey

Les pistons ont perdu leur tireur à trois points le plus prolifique pendant la free agency, Wayne Ellington. Ellington atteignait en moyenne 10 tentative de 3 points en 36 minutes. Tony Snell, qui remplace Ellington dans le 5 assumant un rôle offensif similaire en atteint seulement 5,6 tentative à trois points sur 36 minutes de moyenne la saison passé.

Luke Kenard aspire à un plus grand rôle et on attend qu’il devienne un scoreur confirmé sur ça troisième saison. La moyenne de tentative à trois points de Kennard sur 36 minutes est passé de 4,8 sur sa saison rookie à 6,7 l’année dernière, on attend donc de voir une augmentation similaire sur cette saison.

Les trois moyennes les plus hautes reviennent à Langston Galloway (7,8), Reggie Jackson (7,4) et Blake Griffin (7,2). Jackson et Griffin sont titulaires confirmés et leurs stats ne risquent pas de changer drastiquement. Or on sait que Blake Griffin pourrait être économisé par Detroit pour éviter une rupture comme sur la fin de saison précédente et dans ce cas il faudra trouver une autre solution offensive.

Derrick Rose n’est pas un joueur qui prend énormément de tir à trois points, mais tout comme le joueurs qu’il remplace dans ses minutes de jeu, Ish Smith et Rose tiraient tout deux à 37% derrière l’arc.

Le dernier secteur sur lequel les Pistons pourrait s’appuyer pour augmenter leurs volumes de tentative à trois points par rapport à l’année précédente, est grâce à leur second unit. Peu importe qui finit par récupérer les minutes de jeu, Joe Johnson, Christian Wood, Thon Maker et Markieff Morris feront certainement parti de la rotation et tenteront assurément plus de trois points que Zaza Pachulia ou Jon Leuer.

Mais simplement augmenter les tentatives de trois points pourrait être insuffisant pour réussir, mais tant que les stats encouragent plus de trois points, que lorsque les équipes font plus d’un tiers de leurs trois points et moins de la moitié de leurs deux ça reste rentable. Dwane Casey sait que les adversaires seront encouragés à continuer à plus tirer à trois points. Tout comme lui

source image : eurosport

Laisser un commentaire