5 minutes 3 ans

Après la défaite face aux Hawks, les Pistons accueillaient un cador de la Conférence Est à la Little Caesars Arena avec la réception des Philadelphia 76ers privés de Joel Embiid. Malgré une belle résistance, Detroit chute de peu dans le moneytime (117-111).

En conférence de presse d’après-match, le coach des Pistons Dwane Casey souhaite souligner tout de même le bon visage collectif dont son équipe a fait preuve pendant une grande majorité du match, compte tenu de la situation (absences de Reggie Jackson et Blake Griffin). Cependant, il est vrai que les 23 pertes de balles combinées aux 15 lancers-francs manqués auront été fatales dans le résultat final :

« Nous nous sommes mis en bonne position pour vaincre l’une des meilleures équipes de la Conférence de l’Est. Il nous manquait deux titulaires – il leur manquait aussi l’un de leurs principaux joueurs – mais nous avons été 36 fois sur la ligne des lancers francs, nous en avons réussi que 21. C’est la grande différence dans ce match. Et puis nos pertes de balle. » Dwane Casey

Pour la troisième fois en trois matchs, le banc des Pistons aura été l’un des éléments fondamentaux de la rencontre. Plus les jours passent, plus cette second unit développe une alchimie et une cohérence dans le jeu au point de devenir une vraie arme dirigée par Rose. Il faut noter l’apport offensif de Kennard (16 points) et la copie de Wood (11 points 5 rebonds).

Encore portés par Derrick Rose (31 points), les Pistons ont remporté la bataille des bancs avec 69 points inscrits en provenance des remplaçants de Detroit. D’après Langtson Galloway, ils font de leur mentalité une force principale :

« Moi-même, Derrick, Luke, Thon, qui que ce soit d’autre à ce moment-là, nous allons apporter beaucoup d’énergie. C’est notre mentalité chaque nuit que nous jouons : stoppez tous ceux que nous devons de stopper et essayez d’aider l’équipe par tous les moyens possibles. » Langston Galloway

Hormis le score final, la prestation générale et collective aura été encourageante et intéressante. Tenir tête à ces Sixers même privés de Embiid reste un bon point surtout sans Blake Griffin, Reggie Jackson et avec Andre Drummond en foul trouble et loin d’être excellent. Prochain rendez-vous lundi soir face à Indiana – remake du premier match. 

source image : USA TODAY

Laisser un commentaire