8 minutes 3 ans

Auteur de la meilleure saison de sa carrière et leader de l’équipe du Michigan, Blake Griffin va devoir laisser son équipe pour un moment jusqu’à sa réévaluation le 1er Novembre.

Après avoir littéralement porté son équipe sur une jambe en fin de saison, c’est sur le même genou que Blake Griffin ressent des douleurs aujourd’hui, il est maintenant certain qu’il ne pourra pas être autant utilisé que l’année dernière. Or on l’a souvent vu seul la saison précédente notamment au scoring. Que peut-on attendre des Pistons en ce début de saison ?

Une second-unit indispensable

C’est sans surprise mais on l’a vu en présaison et sur ces trois premiers matchs, les remplaçants seront la clé pour remporter des victoires sans Blake Griffin. Comme on l’a appris dans les déclarations de présaison, le fait que Luke Kennard soit sur le banc n’est pas une punition loin de là puisqu’il reste très important dans l’attaque des Pistons, il est plus responsabilisé qu’avant, on a pu le voir dans ce début de saison notamment face aux Pacers (30 points) et à Philadelphie (16 points). Les prestations de Derrick Rose seront indispensable à la réussite de l’équipe, ce n’est pas un secret depuis quelques temps le problème de l’équipe est la mène, au vu du niveau de Jax en ce début de saison. Derrick Rose a su prendre le relais, on a pu assister à de belles performances de sa part, 18 points & 9 passes face à Indiana, 27 points face aux Hawks et 31 points contre les 76ers. Connaissant son passé on peut avoir peur des blessures, heureusement Dwane Casey semble prudent. Christian Wood quant à lui peut prétendre à chiper la place de Thon Maker dans la rotation au retour de Blake Griffin parce qu’il affiche une bien meilleure efficacité des deux côtés. On peut espérer le voir continuer sur sa lancée de la présaison car sur ces premiers matchs il nous a montré de très belles choses comme face à Indiana (19 points 12 rebonds).

Des titulaires plus réguliers

Attention à ne pas faire de conclusion hâtive, mais on ne peut pas dire que le 5 majeur de Detroit a brillé par sa régularité offensive, tout d’abord Reggie Jackson. On pouvait s’attendre pour sa dernière année de contrat une augmentation de niveau, et bien jusqu’à maintenant on attend toujours que Jax se réveille, heureusement l’ancien MVP a su assurer à la mène, mais on ne pourra pas toujours compter sur les autres, Reggie doit se réveiller et retrouver son niveau de fin de saison dernière où on avait pu voir du mieux. Markieff Morris quant à lui est pour l’instant solide bien qu’irrégulier avec son shoot extérieur. Tony Snell doit avoir de la régularité à trois points et défendre dur pour être vraiment utile dans ce 5 autour de Drummond. Il doit prendre confiance en tentant plus de shoots. Quant à Bruce Brown, si son activité défensive n’est plus à prouver, il doit apprendre à se montrer constant en attaque en pesant plus sur la production collective. 

Andre Drummond peut-il porter l’équipe ?

Dernière année de contrat pour Drummond puisqu’il a déclaré vouloir tester le marché pendant la free agency ; le moins qu’on puisse dire c’est qu’il le veut son contrat dans ce début de saison (déjà deux chantiers en 20-20). En l’absence de Griffin il faut redistribuer la balle et Drummond retrouve ses habitudes comme sous Stan Van Gundy, il ne faut pas oublier qu’il est bon passeur et on a pu le voir avec beaucoup de systèmes handoff. Sa perte de poids estivale est notable, il joue beaucoup plus face au panier que l’année dernière et prend de meilleures décisions (ce n’est pas encore parfait attention) mais quelques fois au lieu de rester sous le panier bloqué ou immobile en essayant de croquer, il ressort à l’extérieur ce qui est une bonne chose pour les shooteurs. Cette absence de Griffin pourrait l’aider à devenir un meilleur joueur offensif car quand Griffin est sur le terrain on voit rarement Dede s’occuper de la circulation du ballon  comme il le fait en ce moment avec ses coéquipiers. A voir aussi en fonction de Casey, on dénombre beaucoup de blessures en ce début de saison et même si le Big Penguin a perdu du poids et s’est préparé pour jouer beaucoup de minutes attention à ne pas trop l’utiliser.

source image : nba.com (Chris Schwegler)

 

Laisser un commentaire