8 minutes 3 ans

Alors que la saison vient à peine de commencer, Derrick Rose a déjà montré de très belles choses. Des performances qu’il associe à son bonheur d’être parmi cet effectif après tout ce qu’il a vécu dans sa carrière.

Coach Casey souhaite « le voir réussir » avant tout

Le MVP 2011 revient de loin, même très loin. La planète NBA a pu voir la dégringolade d’un grand joueur, sombrer d’années en années. Peu de joueurs peuvent se vanter de s’être relevés après un enchaînement de blessures, et surtout, de moqueries de la part de beaucoup de personnes concernant sa forme physique. Casey voit en cela un caractère de leader :

« Il se sent redevable. Quand on sait tout ce qu’il a vécu, que ce soit dans sa vie en général mais aussi dans sa carrière, on ne peut que souhaiter le voir réussir. C’est un homme parmi les hommes. » Dwane Casey

Pour un jeune joueur qui découvre la ligue, s’entraîner quotidiennement avec un homme qui a connu l’apogée du prestige individuel seulement 3 ans après son arrivée, qui a connu après ça une multitude d’échecs mais qui a réussi à s’en sortir, ne peut être que bénéfique et inspirant. L’avoir dans l’effectif est un véritable atout pour les Pistons.

Derrick Rose est juste « content d’être là »

En signant à Detroit, le joueur est de retour dans sa région natale. Après un passage aux Knicks, aux Cavs puis aux Wolves, Rose est ravi d’avoir pris la décision de revenir :

« Je me sens bien. Ma famille est contente d’être ici, je suis juste content d’être là.
Quand tu entends certaines choses de loin, tu ne sais pas à quoi t’attendre. Mais tout s’est très bien passé. L’organisation et le staff ont été géniaux. Je suis en admiration d’être si bien entouré. » Derrick Rose

Le joueur revient également sur les sombres heures dont il à dû se sortir au fil des saisons :

« J’avais vraiment beaucoup de problèmes. J’avais des blessures, des affaires hors basket. J’ai dû me dégager de tout ça pour en être là où j’en suis aujourd’hui, qui est, comme vous pouvez le voir, le bonheur. J’ai une famille maintenant. J’ai 3 enfants, et je suis content de ma destination actuelle. Je veux essayer d’apprendre quotidiennement et d’apprécier le moment présent.  Je suis avant tout reconnaissant. » Derrick Rose

Rose plein d’éloges concernant Isiah Thomas, c’est « juste un gagnant ».

Les 2 joueurs ont pu se rencontrer, et outre le passif que tout le monde connaît de l’ancien meneur des Bad Boys, « l’aura » du champion est toujours bien présente :

« Quand on arrive ici on comprend que c’est le seul gars à avoir battu Jordan dans son prime, et c’est un meneur. Je l’apprécie encore plus en étant ici. Je le comprends désormais en tant que personne et en tant que joueur, ainsi que les principes dans lesquels il croyait.  Ça émane juste de lui, son aura. C’est un gagnant. » Derrick Rose

De passage à plusieurs reprises dans le Michigan, Isiah Thomas a voulu faire passer un message à l’équipe mais surtout à Derrick Rose : un message rempli des valeurs de la franchise et de la ville.

« Il sait que je vais tout donner pour gagner, et ainsi partir de cette ligue en gagnant. La seule chose qu’il a pu me dire il l’a dit également à l’équipe : « Ne jamais jeter un maillot sur le sol des Pistons. C’est un manque de respect pour l’histoire de la franchise ». Quand on entend ça de sa part, on voit à quel point il chérit son passé avec la franchise, et que le reste est dans mes mains pour maintenir la barre haute avec ce groupe. » Derrick Rose

On ne pouvait pas mieux espérer comme situation mentale pour le joueur de 31 ans. Sa place dans l’équipe est déjà indiscutable, et son rôle est bien défini. En tant que fan des Pistons, on ne peut que respecter la mentalité de cet athlète qui s’accorde parfaitement avec la mentalité historique de la franchise : ne jamais rien lâcher. L’avenir nous dira combien de temps Rose restera chez nous, mais une chose est sûre : il est déjà bien ancré dans le cœur des fans. Son retour ce soir à Chicago sera un moment important pour lui.

source image : AP