8 minutes 3 ans

Auteur d’un très bon début et mis en lumière avec la blessure de Blake Griffin, Christian Wood satisfait et pourrait éventuellement bouleverser la hiérarchie. En effet avec le retour de blessure du franchise player, le jeune numéro 35 pourrait gagner quelques places mais à la place de qui ?

Thon et Christian sont des joueurs de la second unit qui profitent de l’absence du meilleur joueur de l’équipe pour gagner du temps de jeu. On peut se poser la question de ce qu’il va en devenir lors du retour de Blake.

Profils des joueurs

Prénom/Nom : Thon Maker
Nationalité : Australienne
Date de naissance : 25/02/1997
Postes : Ailier Fort/Pivot
Taille-Poids : 2m13 – 100kg
Prénom/Nom : Christian Wood
Nationalité : Américaine
Date de naissance : 28/09/1995
Poste : Ailier Fort/Pivot
Taille-Poids : 2m08 – 97kg

Ces deux joueurs au poste similaire mais au profil différent, en effet l’un peut scorer et dynamiser le jeu, tandis que l’autre est plus longiligne et lent mais peut aider à l’intérieur. Dwane Casey avait déjà placé l’australien en tant que backup de Andre Drummond depuis le trade la saison passée. Mais avec l’arrivée et les bonnes impressions de Christian Wood, le coach pourrait être amené à changer ses plans. La force des Pistons en ce début de saison est sa second unit qui fait souvent basculer les matchs, c’est une ligne de mire à poursuivre pour l’équipe. Le retour de Blake Griffin signera également le retour de Markieff Morris dans la second unit mais la question se pose donc sur qui de Thon Maker ou Christian Wood obtiendra sa place dans la rotation.

Thon Maker, cela avait pourtant si bien commencé…

Retournons en arrière de quelques mois, à l’arrivée de l’australien (en provenance des Bucks) chez les Pistons, de très bon début, avec une adresse plutôt bonne à 3 pts (même si elle n’était pas énorme) et un très bon hustle qui lui aura fait perdre une dent (cf la nuit du 12 février 2019, la victoire contre les Wizards), il a gagné le cœur des fans , et nous a remémorés la bonne époque des Bad Boys. Puis le temps avance,et les faiblesses commencent à se voir, le jeune australien est trop frêle et manque cruellement de niveau. Même si sa taille permet de bien défendre à l’intérieur, bien qu’il soit souvent pris de vitesse. Offensivement il a du mal à trouver sa place et à garder la balle en main ce qui est primordial pour le mouvement du ballon. Quand on sait que le plus gros problème de l’équipe en ce début de saison sont les pertes de balles,, on pourrait se demander si ces pertes qu’il occasionne ne sont pas évitables, avec un meilleur contrôle du ballon. Depuis le début de la saison, Thon a du mal avec son rôle et est souvent benché. Quand il est sur le terrain , il n’a pas vraiment d’apport et ressemble plus à un fardeau pour l’équipe plutôt qu’un energizer de banc. Cependant sa place reste difficile à remplacer , car il est le seul pivot derrière Andre Drummond, et parfois Blake Griffin comme l’année passée où le coach l’utilisait souvent par séquence au poste 5 pour faire respirer notre pivot titulaire.

Christian Wood , la bonne surprise de ce début de saison

Quel début de saison de notre nouveau membre des Pistons. Lorsque le coach le fait jouer, le jeune Wood dynamise le jeu de l’équipe, il a une bonne adresse extérieure, une défense excellente même si il peut encore l’améliorer, il monte également au cercle sans trop forcé et de manière efficace. Sans oublier, son QI basket qui est loin d’être mauvais pour un joueur assez jeune sans grande expérience en NBA (seulement 58 matchs dans la grande ligue). Son apport en stats est aussi bien supérieur à celui de Maker : 9.0 points 3.7 rebonds 1.0 block en 14 minutes pour Wood, pendant que Maker tourne difficilement à 2.4 points 2.3 rebonds 0.8 block pour le même échantillon de minutes. On peut se questionner sur le nombre de minutes que temps Dwane Casey lui donne par moment. Avec la blessure du numéro 23 des Pistons, le poste 4 s’est libéré et nous a permis de voir l’ex-Pels à l’oeuvre : fans et spécialistes ont tous été conquis par son talent.  A notre de coach de faire le choix entre l’intensité de Wood et le frêle Maker. En tout cas, chez Pistons France, le choix est vite fait.

source image : Getty

Une réflexion sur “ Christian Wood peut-il sortir Thon Maker de la rotation ?

Laisser un commentaire