12 minutes 3 ans

Chaque semaine, la rédaction de PISTONS FRANCE vous propose d’analyser le programme de la semaine à venir pour la franchise du Michigan. Toutes les informations relatives aux matches sont énumérées ci-dessous avec un brève résumé des clefs et autres matchups.

Pour ceux qui n’auraient pas saisi la métaphore du titre, sachez que les Pistons s’apprêtent à entamer leur quatrième semaine de compétition avec Blake Griffin dans ses rangs et apte à jouer en tant que commandant de bord. Que l’attente fut longue. En effet, après dix matchs soldés par quatre victoires pour six défaites, Detroit compte bien renverser la tendance grâce au retour de son ailier fort star. Avec l’ajout de l’ancien Clipper dans la rotation, il est désormais admis d’envisager de meilleures perspectives pour la suite de la compétition mais aussi et surtout d’espérer un potentiel enchaînement de victoires, chose qui n’est toujours pas arrivée pour les hommes de Dwane Casey depuis le début de saison puisque toutes les wins ont pour le moment été suivies par une défaite. Néanmoins, le retour de Quake ne signifie pas pour autant des victoires à coup sûr cette semaine car en effet, ce seront les Wolves, le Heat et les surprenants Hornets que devront se farcir les Pistons. Trois adversaires qu’il ne va pas falloir prendre à la légère.

Game 11 : PISTONS (4-6) vs WOLVES (5-4)

  • Salle : Little Caesars Arena (Detroit, Michigan, Etats-Unis)
  • Date/Heure : Mardi 12 novembre 2019, à 01h00.
  • Liens TV : Fox Sports Detroit / NBC Sports Minnesota / NBA League Pass
  • Starting lineups :
    • Bruce Brown Jr – Luke Kennard – Tony Snell – Blake Griffin – Andre Drummond
    • Treveon Graham – Jarrett Culver – Andrew Wiggins – Robert Covington – Karl-Anthony Towns

Premier match contre une équipe de l’Ouest de la saison pour les Pistons. Et pour l’occasion, c’est un peu dans les mêmes dispositions que son adversaire que Detroit s’apprête à jouer ce match : meneur blessé de chaque côté, du bricolage dans les rotations sur les extérieurs et un cinq majeur mené par deux joueurs majeurs : Griffin-Drummond côté Pistons et Wiggins-Towns côté Minny. Pour le coup, ce sont réellement deux équipes assez similaires qui vont s’affronter ce soir. En effet, les deux équipes proposent du contenu tantôt convaincant tantôt suffisant mais toujours irrégulier et cela se ressent sur les bilans collectifs respectifs même si Minnesota a un petit avantage de ce côté là. L’année dernière, les deux équipes nous avaient offert deux superbes duels qui s’étaient soldés par deux victoires des Pistons et un petit chaton dans la poche arrière du grand pingouin. Une fois de plus, les deux pivots vont se retrouver ce soir mais cette fois, gare à KAT qui a commencé la saison tambours battants. Blake Griffin pourrait bien alors faire la bascule dans ce match mais reste à voir son état de forme physique et l’impact qu’il sera capable d’avoir pour son match de reprise. On risque en tout cas d’assister à un match très serré, du moins ça l’est sur le papier. Une rencontre très intéressante à regarder et un bon test pour nos Pistons face à un client sérieux de ce début de saison.

Game 12 : HEAT (6-3) vs PISTONS (4-6)

  • Salle : American Airlines Arena (Miami, Florida, Etats-Unis)
  • Date/Heure : Mercredi 13 novembre 2019, à 01h30.
  • Liens TV : Fox Sports Detroit / Fox Sports Sun / NBA League Pass
  • Starting lineups :
    • Bruce Brown Jr – Luke Kennard – Tony Snell – Blake Griffin – Andre Drummond
    • Kendrick Nunn – Duncan Robinson – Jimmy Butler – Meyers Leonard – Bam Adebayo

Dans la foulée du match face aux Wolves, les Pistons seront en back-to-back face au Heat dans l’antre des Floridiens. Autant dire que la tâche d’annonce très ardue. En effet, si sur le papier les deux équipes se valent plus ou moins, l’impression visuelle qui s’en dégage sur le parquet est complètement différente. Côté Pistons, ça se cherche, ça bricole, ça joue plus ou moins bien suivant les soirées et les blessures de chacun. En revanche côté Heat, peu importe qui est sur le terrain, ça se bat tous les soirs avec la même envie, ça développe du jeu dur et terriblement efficace offensivement avec la fameuse patte Spoelstra tant redoutée. Faire un comparatif des matchups pour ce match serait faire un pronostic faussé car si on regarde poste par poste, on pourrait croire que les Pistons ont globalement un avantage sur son adversaire. Or, c’est par rapport au coach sur le banc de touche que tout devrait se jouer et dans ce domaine, le Heat est largement en avance. En effet, Dwane Casey pêche encore trop souvent dans ses rotations, ses systèmes sont parfois prévisibles et ses choix sont souvent discutables. Au contraire, Spoelstra est quant à lui très rôdé vis-à-vis de son effectif : chaque joueur a un rôle précis, les jeu ultra-collectif leur permet de faire briller des joueurs moins talentueux et le tout est sublimé par un Jimmy Butler qui embrasse le système Miami à merveille. En résumé, ce match risque d’être une bataille collective à laquelle les Pistons semblent avoir perdu d’avance. Or, le basket-ball NBA est parfois voire souvent un sport d’individualités donc pourquoi ne pas espérer un énorme match du duo Griffin-Drummond pour nous sortir du bourbier floridien ? On verra bien, mais tout laisse à penser que le Heat est ultra-favori.

Game 12 : HORNETS (4-6) vs PISTONS (4-6)

  • Salle : Spectrum Center (Charlotte, North Carolina, Etats-Unis)
  • Date/Heure : Samedi 16 novembre 2019, à 01h00.
  • Liens TV : Fox Sports Detroit / Fox Sports North Carolina / NBA League Pass
  • Starting lineups :
    • Bruce Brown Jr – Luke Kennard – Tony Snell – Blake Griffin – Andre Drummond
    • Terry Rozier – Dwayne Bacon – Miles Bridges – P.J Washington – Cody Zeller

La troisième et dernière rencontre de la semaine donnera lieu à un duel entre Pistons et Hornets. Annoncés comme les mauvais élèves de l’Est dans les pronostics d’avant-saison, les frelons tentent tant bien que mal de déjouer les attentes en proposant un jeu cohérent malgré le manque de talent. En face, les Pistons ont un avantage écrasant sur le papier mais leur irrégularité leur a plus d’une fois fait du tort. Malgré tout, il ne faut pas se cacher derrière son petit doigt et dire que ce match est un must win, peu importe le contexte et la forme intéressante de Charlotte. Blake Griffin devra se charger de calmer les ardeurs du rookie P.J Washington tandis que Drummond n’aura aucune excuse face au pivot dur au mal et expérimenté Cody Zeller. Sur les extérieurs, reste à savoir si Derrick Rose sera de retour mais il y aura un beau travail défensif à fournir face aux talentueux Rozier, Graham Bacon et Bridges qui ont cette capacité à enflammer un match lorsqu’ils sont dans un bon soir. Pour résumer, Detroit est favori pour remporter ce match mais le début de saison et le jeu produit par les Hornets laissent penser à juste titre que ce match sera plus équilibré qu’il n’y paraît. La victoire est obligatoire mais attention au match piège.

source image : cbs sports

Laisser un commentaire