4 minutes 3 ans

Avec des responsabilités offensives très importantes en ce début de saison, à cause des blessures des deux principales options offensives Blake Griffin et Derrick Rose, nous avons vu des progrès dans le développement offensif de l’ancien Blue Devil.

Après deux premières saisons sur le banc, avec un apport statistique convenable, le numéro 5 des Pistons commence enfin à s’affirmer comme un titulaire potentiel en NBA. Même s’il a évidemment souffert de la comparaison avec Donovan Mitchell, qui fut drafté juste après lui, avec le 13ème choix, on commence à voir le jeune arrière se détacher de son étiquette de shooter pur qui lui était attribué lors de ses débuts. En effet, avec les blessures des trois meneurs titulaires, il s’est retrouvé avec des responsabilités dans l’organisation du jeu, y compris sur les Pick-and-Rolls, articulés autour d’Andre Drummond.

« Sur la plupart de mes Picks-and-Rolls, je sors principalement du côté droit, parce que c’est plus facile pour moi de finir de ce côté, sur cette main, que ce soit en pénétration ou avec les floaters. » Luke Kennard

Statistiquement, on voit également un apport beaucoup plus sérieux en ce début de saison, sa moyenne de points actuelles a quasiment doublée par rapport à la saison dernière, passant de 9,7 à 18,9points/match, avec un pourcentage au shoot de 45% (dont plus de 41% derrière l’arc!). Il apporte aussi une contribution au rebond et à la passe, avec à peu près quatre par match. Après, on peut évidemment trouver des lacunes au numéro 12 de draft d’un point de vue défensif, et plus globalement physique, même si son jeune âge devrait lui permettre de se renforcer encore, et donc de muscler son jeu

« Je ne sais pas… C’est aussi plus facile, lorsque je dois faire une passe a une main, de l’envoyer main droite. Si je dois faire une passe à deux mains, j’ai plutôt tendance a l’envoyer vers la gauche. C’est bizarre. J’ai déjà pensé à ça, je ne sais pas d’où ça vient » Luke Kennard 

On commence donc à avoir un Luke Kennard très complet offensivement, et qui prend une place sérieuse au poste de titulaire, il faudra donc suivre son développement (et son dossier pour une utopique place au classement du MIP?).

Source image : getty

 

Laisser un commentaire