6 minutes 3 ans

Bon. On peut comprendre que les blessures aient grandement affectées les Pistons. Mais perdre encore contre Charlotte, ça commence à faire beaucoup pour une équipe que tout le monde mettait en post-season sans trop de doutes. Avec un bilan de 6-12, soit 33% de victoires, et une 12ème place à l’est, ça commence vraiment à faire beaucoup.

Comment est-ce possible de perdre une nouvelle fois contre une équipe de Charlotte dont le franchise player est, on le rappelle, Terry Rozier. La raquette Drummond/Griffin, censée être une des meilleures, si ce n’est la meilleure, de la ligue, a laissé marqué respectivement 19 et 17 points à une raquette Biyombo/Washington, avec plus de 60% au tir chacun. Loin de remettre en question le talent de ces joueurs, mais la défense intérieure commence à devenir un sacré problème.

 » Ca fait partie du jeu, mais le point positif est que nous avons un autre match contre eux vendredi. Nous allons pouvoir être avec notre famille demain, et comprendre que vendredi nous aurons la même équipe, donc une chance de corriger nos erreurs face à une équipe qui pense avoir eu notre peau. » Derrick Rose

Malgré un bon match de Blake Griffin offensivement, 26points à 43% au shoot, les ressources de l’équipe en attaque sont remises en question. Le banc, habituellement la plus grande force de l’équipe, avec une grosse quarantaine de points, soit le 3ème plus important de la ligue, a aujourd’hui marqué 27points. Même Luke Kennard, pourtant si important en début de saison, semble être sur la pente descendante. Même constat pour Derrick Rose, qui aurait pu prendre le shoot de la gagne, mais non.

« Tu es toujours dans ce moment où tu penses que aurais pu faire un meilleur choix. C’est toujours dur à assumer. Mais je lui ai dit, quand il est venu s’assoir, je lui mettrais la balle dans les mains 10 fois sur 10. La plupart du temps, il prendra la bonne décision. » Blake Griffin, à propos de Derrick Rose.

En parlant de shoot de la gagne, le money-time a été très mal géré par l’équipe de Motor City. Après le shoot de Charlotte pour prendre le lead, 102-101, il reste 12,3 secondes pour marquer. Première séquence : passe déviée par les Hornets, puis une faute. 7,9 sur l’horloge. Balle Pistons toujours. D-Rose remonte, et, après être passé par une position de shoot relativement ouverte, il tente le drive. Les Hornets double sur lui, il ressort sur Kennard, qui n’a pas le temps de shooter avant que l’horloge retentisse.

« On a tenté de mettre un système en route. Ils ont fait une faute intelligente. Ils ont eu une bonne vision de ce qu’on allait tenter. J’aurais dû essayer de mettre quelque chose d’autre en place. » Blake Griffin

« On faisait le même système quand j’avais la balle en main. C’était juste du spacing. Et le spacing était mal organisé. Je sentais juste que je ne devais pas prendre ce tir… tu vois et tu apprends. Première année avec l’équipe. On va comprendre ce qu’il faut faire. » Derrick Rose

Ce match soulève des problèmes récurrents chez nos Pistons, que ce soit une forme de manque d’envie de gagner, de profondeur d’effectif, et surtout de coaching. Réaction impérative lors du prochain match, contre ces mêmes frelons, mais à la maison.

Source image : AP

Laisser un commentaire