7 minutes 3 ans

En quête de stabilité pour sortir de la crise, les Pistons ont empoché une troisième victoire sur les quatre derniers matchs. Un solide succès collectif acquis face aux Pacers (106-101) qui permet à Detroit de remporter le tiebreaker avec cette troisième win de la saison contre Indiana.

Interrogé après la rencontre, Blake Griffin veut avant tout souligner l’aspect collectif de cette victoire où aucun des joueurs de la rotation s’est relâché. Auteur d’une première période XXL, les Pistons ont enchaîné les bonnes séquences offensives tout en cumulant de solides stops en défense pour mener de onze points à la pause :

« J’ai adoré la manière dont nous sommes restés soudés. Nous avons pris les devants rapidement mais ils ont fait un run. On est resté ensemble. La second unit a été superbe avec une bonne communication pour faire le travail. » Blake Griffin

En revanche, les Pacers ont de la qualité dans leur roster et cela s’est rapidement fait ressentir puisqu’ils vont infliger un 31-16 à une équipe de Detroit méconnaissable. La second unit peinait à se montrer efficaces mais le retour des cadres ont permis de reprendre l’avantage. Le pivot de Detroit veut applaudir l’attitude de  l’équipe durant ce match :

« Je pense que nous avons définitivement joué fort ce soir. Tout le monde, du premier au douzième gars. Quand ces gars sont entrés dans le match, ils ont maintenu la même ténacité et le résultat a été victorieux. Nous avons bien joué au cours de ce quatrième quart et nous nous en sommes sortis avec une belle victoire. » Andre Drummond

Même constat pour le coach de Detroit qui sait pertinemment que les duels face aux Pacers demandent toujours de l’agressivité et du sérieux. Il se content de la mentalité collective adoptée par ses joueurs :

« Nous sommes restés ensemble. Comme je l’ai dit à l’équipe tout à l’heure, ce ne sera jamais toujours joli. Certains matchs seront serrés jusqu’à la fin. Nous devions donc nous assurer de rester soudés. Nous aurions pu facilement prendre du recul et nous détendre un peu, mais tous ceux qui ont participé au jeu ont gardé le pied sur la pédale et ont fait leur travail. » Dwane Casey

Domination claire, nette et précise dans la raquette grâce à Andre Drummond (25 points 22 rebonds 3 steals 2 blocks) qui réalise son cinquième 20-20 de la saison. Solide propreté au poste avec un vrai impact à souligner en défense, d’abord sur Turner puis sur Sabonis dans le quatrième quart-temps.

La défense intérieure a été impeccable dans le sillage d’un Drummond monstrueux, surtout aux rebonds assez conséquente qui a eu un vrai impact sur le scénario : 51 rebonds contre seulement 33 pour les Pacers. Un impact considérable que souhaite louer Griffin :

« Nous étions super aux rebonds ce soir. Je pense que moi et Dre avons combiné 24 ou 25 rebonds à nous deux (ndlr. rire). Quand il domine aux rebonds comme ça, à ce niveau, il ressort des balles de sa zone, des rebonds offensifs, des tirs manqués, ce qui nous offre une autre chance. En tant qu’équipe, je pense que nous avons fait du bon travail pour garder leurs intérieurs inefficaces aux rebonds. » Blake Griffin

Succès aussi permis grâce à un moneytime où Derrick Rose, jusqu’à ce moment en difficultés, s’est réveillé en étant le joueur le plus clutch des Pistons. « Il a été MVP pour une raison » affirme Blake Griffin. Prochain match lundi soir en Louisiane contre les Pelicans.

source image : NBA

Laisser un commentaire