6 minutes 3 ans

Alors que l’infirmerie se remplissait de plus en plus, coach Casey n’avait pas d’autre choix que de compter sur différents joueurs qui auraient peu joué en temps normal; Svi est l’un d’entre eux.

Un autre ball-handler en attendant le retour de Reggie Jackson

Svi, parce que oui ça va être plus simple de dire ça plutôt que son nom complet, a eu sa chance de la part du coach avant tout parce qu’il y avait six ou sept blessés dans l’effectif. Mais, et c’est là une excellente surprise, le joueur a complètement compris son rôle et ce qu’on attendait de lui pour ainsi être une possible véritable option de plus au sein de la rotation. Pendant les cinq matches précédant la défaite intéressante face à Milwaukee, Svi a délivré trois rencontres à plus de 10 points, en shootant à 42% derrière l’arc. Et outre son shoot tout à fait fiable, et c’est sans doute le point le plus intéressant, Svi apporte une option en plus avec Derrick Rose à créer et tenir le ballon, et coach Casey aime cela :

« Il donne à Derrick une autre option pour tenir la balle en sortie de banc. Rose a eu un meneur comme Kirk Hinrich à ses côtés et je pense que ça l’a beaucoup aidé. Je ne sais pas si il l’admettra un jour, mais avoir un autre porteur de balle pour lui donner un peu de repos ne peut être que bénéfique pour lui. »

Dwane Casey

Un joueur semblable à Luke Kennard, avec le besoin de prouver sa valeur en plus

En effet les deux joueurs sont très semblables, ils partagent de nombreux caractéristiques. Et le coach le sait et s’en sert :

« Les deux peuvent diriger le pick and roll. Svi est aussi grand que Luke, et ils doivent avoir le même poids également. Ils sont aussi athlétiques l’un que l’autre. Svi sent bien le jeu dès qu’il est sur le terrain, ils sont vraiment semblables sur tous les points. »

Dwane Casey

Mais à la différence de Kennard, Svi n’a pas sa place d’une manière indiscutable dans l’effectif. Ce dernier ne jouera sans doute pas avant longtemps voire jamais de matches à plus de 25 minutes, approchant même des 30 minutes. Il doit donc vivre le quotidien de beaucoup de joueurs NBA qui sont dans la même situation, à savoir montrer toutes ses qualités tout en ayant un temps de jeu assez réduit. Le numéro 19 des Pistons essaie donc de mettre toutes ses chances de son côté en étant le plus discipliné :

« Il est à la salle absolument tous les jours pour bosser son jeu. C’est super de le voir bosser comme ça. Il travaille ses sorties de pick and roll en enchaînant avec un shoot. C’est ce dont nous avons besoin venant de lui, et j’espère qu’on va le voir faire ça toute la saison. »

Langston Galloway

Svi est exactement le joueur q’une équipe NBA cherche toujours à avoir à portée de mains. Discipliné, discret et qui comprend son rôle. Le reste de la saison sera un bon test pour voir comment le coach va l’utiliser, surtout après le retour de Reggie Jackson. On espère le voir performer et ainsi refaire quelques matches à plus de 10 points en sortie de banc qui sont si importants les soirs où les cadres ont du mal à dominer. Svi, ne lâche rien, continue de bosser, et fais toi une place sérieuse dans la rotation. On compte sur toi.

source image : ybmedia