7 minutes 3 ans

Nouveau match nouvelle défaite, malgré quelques bonnes individualités, Detroit n’a pas su trouver une bonne alchimie des deux côtés du terrain. Score final : 112-99 pour Toronto

Une irrégularité classique et une adresse cataclysmique à 3 points

Après la défaite absolument honteuse contre Washington avec 133 points encaissés, les Pistons devaient se relever face à une équipe de Toronto bien organisée, qui connait ses qualités et ses défauts, et qui surtout s’avère régulière. Tout le contraire des Pistons concrètement. Ce qui saute le plus vite aux yeux quand on regarde les stats du match : un terrible 6/35 à 3 points (pire pourcentage de l’histoire de la franchise sur un match). Oui vous avez bien lu. L’intégralité des Pistons a donc mis autant de 3 points que Pascal Siakam, et c’est bien évidemment le plus gros souci du match selon coach Casey :

« C’est la plus grosse différence du match. On souligne toujours cette stats et ça montre à quel point elle est importante aujourd’hui. Mais ils (les Raptors nldr) ont fait un gros boulot en utilisant bien leur taille et leur polyvalence pour switcher sur toutes les positions. On a eu des shoots ouverts, que nous n’avons pas mis, mais il faut donner du crédit à la défense de l’adversaire. »

Dwane Casey

La plus grande frustration vient vraiment de cette maladresse extérieure. En soit, les choix de shoots n’étaient pas mauvais. On ne compte plus le nombre de shoots wide open manqués par Detroit hier :

« On a eu les bons tirs. Les tirs que nous voulions, et que nous marquions en temps normal. Mais on ne peut pas laisser ça nous affecter, et je pense que tout le monde l’a été ce soir, moi y compris. On doit continuer à prendre les meilleurs shoots et faire les meilleurs systèmes de jeu. »

Luke Kennard

Malgré quelques bonnes performances collectives, notamment face à Houston il y a quelques jours, les Pistons sont toujours aussi irréguliers à ce niveau-là. Le meilleur comme le pire peut-être produit chaque soir, et cela n’est pas possible pour une équipe qui se dit vouloir aller en Playoffs. Surtout dans une conférence EST qui aujourd’hui est largement moins ouverte que par le passé, ce n’est simplement pas acceptable.

Si on décide de rester positif sur la situation, on peut néanmoins sortir de ce marasme quelques points intéressants. Le premier est le bon match de notre raquette : Drummond avec ses 22 points et 18 rebonds, Griffin avec ses 15 points, 2 rebonds et 4 passes. Des stats qui peuvent paraître assez faibles pour le numéro 23, mais il avait l’air plus en rythme que son précédent retour de blessure :

« Physiquement je me sentais vraiment bien aujourd’hui. J’espère continuer à ce rythme et essayer de mieux jouer. Je dois le faire. Il n’y a pas d’excuses. »

Blake Griffin

Le deuxième point intéressant est la performance ( encore une fois ) de Derrick Rose en sortie de banc. On a vu qu’il était sur les bases de la plus grosse saison de l’histoire de la franchise en terme de production en 6ème homme, et il continue toujours à nous impressionner : 16 points, 4 rebonds et 5 passes ainsi qu’une excellente gestion de l’attaque comme il a l’habitude de le faire.

La franchise du Michigan ne va pas bien, alors qu’on pensait qu’elle était sortie de la crise de ces dernières semaines. La défaite face à Washington a l’air d’avoir fait du mal au moral de l’équipe. Perdre face à Toronto c’est loin d’être ridicule, mais perdre de cette façon ne va rien arranger du tout. En plus de cela le prochain match se déroulera au TD Garden de Boston, qui je le rappelle, n’a vu la défaite qu’une seule fois cette saison. Attention, si les défaites commencent à s’enchaîner…

source image : AP

Laisser un commentaire