4 minutes 3 ans

Detroit a un des calendriers les plus faciles de ce début de saison, pourtant l’équipe continue de décevoir et commence à avoir un gros retard pour la course aux Playoffs.

Les Pistons doivent avoir une mentalité de « chiens féroces » tous les soirs selon coach Casey

Bénéficier d’un calendrier plus que correct mais ne pas en profiter va poser de gros problèmes aux Pistons. Aujourd’hui à 11-17 de bilan et 10ème de conférence, Detroit est en dessous des 50% de victoires, et de ce fait, n’a aucun droit de juger des adversaires « plus faibles » qu’eux :

« Nous sommes une de ces équipes qui sont en dessous des 50%, donc nous devons traiter toutes les équipes avec le même respect. Pas de non-respect pour les Wizards, mais on doit les traiter comme Houston.

On doit avoir la même mentalité pour chaque équipe, peu importe si ils sont au dessus ou en dessous des 50% de victoires. On doit prendre les choses en mains, et jouer dur ainsi que faire les bons choix; ce doit-être une habitude. C’est ce que nous essayons de construire au sein de la franchise. »

Dwane Casey

Quand on voit que l’équipe peut faire des excellents matches voire gagner contre des grosses équipes, et que le lendemain le visage affiché est complètement différent face à une équipe du bas de tableau, on comprend vite qu’un des problèmes de cette équipe est la mentalité et la régularité. Si les Pistons jouaient tous les soirs comme ils ont joué contre Houston il y a quelques jours, le bilan ne serait absolument pas de 11 victoires pour 17 défaites.

« Nous n’avons rien fait pour pouvoir dire que nous devons gagner contre des équipes faibles, parce que justement, nous sommes en dessous des 50% de victoires. On doit donc être des chiens féroces à chaque fois, l’important est de développer cette habitude. Sinon ce sera toujours irrégulier avec des hauts et des bas. »

Dwane Casey

La Franchise n’a pas su profiter de son calendrier plutôt doux, et l’inévitable va se produire : de très gros matches vont arriver; avec notamment un road-trip à l’Ouest à la fin du mois de décembre face à des grosses écuries comme les Clippers, le Jazz, et les Lakers. Les prochaines seront déterminantes pour la suite de la saison.

source image : Getty