8 minutes 3 ans

Avec une belle équipe de Cleveland en face, la rencontre ne s’avérait pas facile. L’équipe de Detroit s’est bien battue tout au long du match pour finalement l’emporter. Score final : 115-113

Une belle victoire venant de tout le groupe

Après la défaite face aux Lakers en début de semaine, l’équipe devait réagir. Ce déplacement à Cleveland avait tout du piège classique dans lequel Detroit tombe assez souvent cette saison mais heureusement, la mentalité a été différente cette nuit. Avoir un déficit de 15 points à rattraper, des joueurs de Cleveland qui continuent de rentrer leurs shoots, une salle qui pousse leur équipe, pour finalement gagner après un quatrième quart-temps de folie. Voici ce qu’on aimerait voir plus souvent cette saison, parce que cette équipe en est tout simplement capable.

Une équipe qui joue ensemble, endure les épreuves ensemble et donc gagne ensemble. Et, à l’image de Thon Maker, qui à défaut d’être mauvais, encourage l’équipe peu importe son temps de jeu, montre bien que le groupe est soudé :

On a bien fini le match. On n’a pas très bien joué en première mi-temps, mais on a su se relever. Je suis fier de Thon Maker. Ce jeune n’a pas joué pendant les 3 quarts-temps mais a directement apporté de l’énergie quand il est rentré. C’est sur cette mentalité qu’on a envie de construire cette équipe. Il ne se plaint pas, encourage ses coéquipiers et est content du succès des autres.

Dwane Casey

Auteur de 14 points, Mykhailiuk se réjouit de la réaction collective de l’équipe qui a permis d’empocher cette victoire, notamment dans le quatrième quart-temps :

En voyant comment était le match c’est vraiment bien qu’on l’ait gagné. On était menés tout le match mais on a trouvé le moyen de revenir dans la partie et de gagner. C’est important.

Svi Mykhailiuk

Toujours les mêmes individualités qui portent l’équipe

En l’absence de Blake Griffin, Detroit n’a pas sa meilleure arme offensive en temps normal. Quand un joueur de ce calibre n’est pas là, il faut automatiquement que des joueurs step-up et prennent leurs responsabilités, et c’est ce qu’ils ont fait cette nuit.

Le premier, et c’est vraiment à souligner, est Andre Drummond qui a massacré la raquette de Cleveland pour finir avec un gros 23 points, 20 rebonds et 5 passes à 8/12 aux shoots. C’est vraiment à souligner parce qu’on sait qu’il va partir, ce n’est un secret pour personne. Mais le voir continuer à être sérieux de la sorte fait vraiment plaisir. N’en déplaise à ses détracteurs, Andre a vraiment mûri et n’est plus  » l’enfant  » d’il y a quelques années. À noter également son gros contre clutch sur Garland pour empêcher Cleveland de prendre l’avantage en fin de match.

Comment parler d’une victoire des Pistons sans un gros match de Derrick Rose ? Le joueur qui est si important pour l’équipe en sortie de banc. Rose délivre une excellente copie finale : 24 points, 3 rebonds, 7 passes. Avec un pourcentage au tir à 42%, le joueur a pris ses responsabilités et a été très important dans le moneytime notamment avec cette grosse passe pour Snell dans le corner pour passer devant.

En première mi-temps j’ai pris mon temps pour voir comment se déroulait le match. Je ne voulais pas empêcher notre attaque de se mettre en place. En deuxième mi-temps j’ai joué plus dur, et fait en sorte qu’ils doivent s’ajuster pour défendre sur moi, ce qui a libéré nos autres joueurs.

Derrick Rose

Outre ce duo qui a encore une fois assumé son rôle, les Pistons n’auraient pas gagné sans les 18 points très importants de Tony Snell avec un très solide 4/6 à 3 points au meilleur des moments. Sekou, continue quant à lui sur sa lancée en bénéficiant pleinement de l’absence de Blake Griffin. Des bons choix en attaque, une confiance qui commence à s’afficher de plus en plus avec un gros poster, bref, un beau match du français.

Une belle victoire de nos Pistons donc, qui sera à confirmer dès jeudi avec la revanche face à ces mêmes Cavs. On attend la même attitude des joueurs.

source image : NBA

Laisser un commentaire