5 minutes 3 ans

Jordan Bone est le véritable leader de l’équipe de Grand Rapids, et même s’il n’est que rookie, il excelle au milieu des vétérans de la G-League. Malgré cela, son avenir en NBA dépendra également de sa faculté à évoluer vers un autre genre de leadership.

Le meneur de 22 ans montre à chaque rencontre toute l’étendue de ses qualités offensives, et sa faculté à rendre ses coéquipiers meilleurs. Il tourne depuis le début de la saison à 17.8 points, 7.5 passes décisives (huitième de la ligue) en 32 minutes de moyenne. Son coach Donnie Tyndall ne manque d’ailleurs pas de saluer son éthique de travail, mais explique aussi sur quel autre point Bone doit progresser.

« C’est un leader par l’exemple. Il travaille dur les exercices, y compris sur son temps libre et s’entraine vraiment à fond. Mais la prochaine étape pour lui c’est d’être un leader et d’entrainer les gars avec lui. Certains jours il faudrait les titiller ou leur donner une tape sur les fesses et dire ‘Hey, tout va bien’. Je pense qu’il voit ces choses-là mais ce n’est pas naturel pour lui d’attraper un gars, de mettre son bras autour de lui ou de dire ‘Bloque-le, on a besoin de ce rebond !’ » Donnie Tyndall

Si le natif de Nashville au Tennessee se considère comme un ‘mec discret par nature’, son coach au Drive reste persuadé que Bone peut devenir un vrai meneur facilitateur pour ses coéquipiers, et qu’il peut devenir plus qu’un scoreur.

« Il peut tirer, il n’aura jamais de problème avec ça car il est explosif. Mais pour lui il doit rendre ses coéquipiers meilleurs. Il peut le faire. Ce n’est pas le prototype du meneur quarterback, mais je pense qu’il peut le devenir » Donnie Tyndall

Cette saison, Jordan Bone a déjà effectué 6 double-doubles points/assists, des statistiques impressionnantes pour un rookie qui effectue sa première saison comme professionnel. De bonnes prestations qui peuvent s’expliquer par sa philosophie de jeu.

« Tu dois être ferme sur tes convictions. Tu ne peux pas réfléchir après coup à ton ressenti. Tu es un homme maintenant et tu dois verbaliser seul ce en quoi tu crois. Et je pense que ces leaders-là sont les plus respectés. » Jordan Bone

Si ses récentes performances ont permis à Jordan Bone de jouer 7 minutes et de délivrer 3 passes décisives avec les Pistons le 13 janvier dernier, on espère qu’il va rapidement progresser en tant que meneur d’hommes. Peut-être pourrait-il ainsi faire partie de la reconstruction prochaine de Detroit ?

source image : NBA

Laisser un commentaire