5 minutes 3 ans

Il y a quelques semaines nous vous proposions un article analyse dédié à Bruce Brown pour définir vers quel type de joueur il doit se diriger. Et bien lui-même et Casey ont fait le choix.

Meneur défenseur ou arrière three-and-D ? Voilà la réponse. En effet depuis le début de la saison, les absences répétées sur le poste 1 ont propulsé Bruce Brown à la mène. Timide au départ, il a au fil des matchs pris goût à son nouveau rôle en nous offrant des mixtapes défensives impressionnantes comme à son habitude mais également une belle propension à tenir la balle, mener le jeu de son équipe.

Parti pour évoluer au poste d’arrière en sortie de fac, le sophomore semble bel et bien se diriger vers une évolution au poste de meneur. Encouragé par Dwane Casey qui loue son sérieux et son abnégation, Brown a désormais des certitudes et la confiance de son coach quant à son rôle de meneur défensif, même si l’ancien coach des Raptors aimerait le voir progresser sur le tir.

« C’est un compétiteur et à un moment donné dans sa carrière, il finira par rentrer ses tirs. Les gars comme lui que j’ai entrainé auparavant comme Bruce tiraient mal mais un jour ils ont le déclic car ils travaillent d’arrache-pied. Aujourd’hui il doit être capable de transposer ce travail en situation de match mais son esprit de compétition lui permet de réussir beaucoup de choses différentes. » Dwane Casey

En effet, l’énergie que le joueur met sur le terrain lui permet d’avoir une activité folle et donc un impact significatif sur les rencontres. Cela ne se voit pas encore numériquement (à peine 9 points, plus de 4 rebonds et 4 passes de moyenne) mais son abnégation défensive est un réel apport sur les matchs.

Face à Houston, il avait écœuré James Harden. Contre Brooklyn, il avait clairement mis Irving en difficulté. Et plus généralement, Bruce est une réelle sangsue sur l’homme. Maintenant, le principal intéressé sait très bien que s’il veut perdurer dans la Ligue et y avoir un rôle important, il doit travailler son jeu offensif à tout prix. En tout cas, l’actuel numéro 6 des Pistons reste enthousiaste.

« J’ai travaillé mon jeu d’attaque tout l’été. Le shoot ainsi que la finition au panier. Je suis content de voir que je progresse. Je sais qu’une fois que les tirs commenceront à rentrer, ils vont devoir intensifier leur défense. Si je peux prendre un écran et qu’ils ne défendent pas assez près, je dois pouvoir prendre un trois points ouvert. » Bruce Brown

Aujourd’hui, il est encore trop tôt pour parler de Bruce Brown comme d’un joueur titulaire fiable sur le poste 1, mais ce qui est sûr, c’est qu’il progresse jour après jour et qu’il est encore jeune. À suivre.

source image : USA Today

Laisser un commentaire