5 minutes 3 ans

Alors qu’il avait réussi à emmener cette équipe en Playoffs l’année dernière, coach Casey comprend bien que cette année est très différente

Deuxième saison, et déjà une situation complètement nouvelle en comparaison à celle de l’année dernière. Après son limogeage de Toronto, Casey est arrivé à Detroit avec un objectif simple : faire du duo Griffin/Drummond et des joueurs intéressants autour une véritable équipe qui peut performer. Et c’est ce qu’il a fait. Malgré le sweep logique face à Milwaukee lors des précédents Playoffs, Detroit a affiché un beau visage.

Sauf que cette saison est drastiquement opposée : Griffin est blessé et va rater le reste de la saison et Drummond est dans des rumeurs de trade et ne sera sans doute plus un joueur de l’équipe dans les semaines à venir. On ajoute à cela pas mal de blessures. Que reste-il donc ? Des jeunes, du talent, et une possible nouvelle base à construire. Coach Casey a bien compris la situation :

« Je n’appellerais pas ça une reconstruction, pas totalement en tout cas. Il n’y a qu’Andre qui est disponible, si on prend la base de l’équipe. Luke va également revenir.

Mais après ça, on a Sekou, Bruce, et Christian. Elle est là, la clé de l’équipe. Je n’ai pas envie d’appeler ça une reconstruction, mais on doit admettre que la priorité est sur ces gars là désormais. »

Dwane Casey

Même si sur certains matches les fans peuvent avoir des doutes, les Pistons ne sont pas « officiellement » en train de tanker, et faire exprès de mal jouer pour augmenter leurs chances à la prochaine draft. Les jeunes apprendront toujours plus en se donnant tous les soirs pour essayer de gagner, même si la défaite est souvent au bout. C’est cette mentalité que le coach prône :

« Autant ne pas sortir du vestiaire quand tu n’as pas envie de gagner le match que tu vas jouer. Je ne voudrais jamais avoir cette mentalité, juste pour une reconstruction, et être en mode  » ok on joue et on fait des erreurs « . Non, nous sommes là pour gagner, et quand on ne gagne pas, je suis énervé. Mais je sais aussi où on en est en tant qu’organisation. »

Dwane Casey

On peut critiquer à juste titre ou non le coach, mais une chose est sûre c’est qu’il ne veut pas tanker et avoir la mentalité pour. Ce n’est pas comme ça qu’on instaure une identité et un lien qui lient tous les joueurs de l’équipe. Coach Casey est doué pour emmener une équipe loin en Playoffs, mais il est également doué pour bien bosser avec les jeunes. Et ça tombe bien, puisque aujourd’hui, et sans doute pour quelques temps, c’est exactement la marchandise qu’il aura à bonifier.

source image : AP

Laisser un commentaire