5 minutes 3 ans

Après avoir manqué les 42 dernières rencontres cette saison, Reggie Jackson a signé son retour avant-hier face aux Kings. Et avec la manière s’il vous plaît : 22 points en 19 minutes en sortie de banc.

Interrogé par le Detroit News, le meneur des Pistons souhaite avant toute chose remercier ses coéquipiers qui ont permis de le mettre en bonne posture pour réaliser ce retour assez impressionnant. Que cela soit en drive ou en shooting, Jackson semblait en rythme avec de solides marques offensives dans le collectif :

« Mes coéquipiers ont été indulgents avec moi et j’ai été mis dans une bonne position. Je pense que tout cela combiné avec un peu de chance, bien sûr, m’a permis de retrouver mes marques. » Reggie Jackson

Au-delà de ses coéquipiers, Reggie Jackson rend hommage au staff médical des Pistons (Bernard Condevaux notamment) qui l’a parfaitement encadré durant sa rééducation. Le meneur affirme avoir suivi un programme strict et complet pour réellement revenir à 100% :

« Je me suis assuré de prendre soin de moi physiquement et surtout mentalement. Et surtout de revenir quand je me sentais à l’aise et que je pouvais jouer mon jeu comme avant ma blessure. C’était énervant, et dur d’accomplir le travail au quotidien. Mais ça fait du bien de se sentir bien. Le staff a fait du super boulot pour me soutenir et m’offrir la meilleure chance de revenir en bonne santé. » Reggie Jackson

Si les Pistons ont largement maîtrisé les débat face aux Kings (victoire 127-106), c’est en premier lieu grâce au mouvement du ballon et aux décisions offensives. Jackson tient à souligner le collectif huilé de l’équipe :

« Je me sentais bien et j’ai eu la chance de rentrer quelques tirs. Mes coéquipiers ont fait un excellent travail de spacing sur le terrain, de mise en place des écrans et de passes, ce qui a rendu le tout plus facile. » Reggie Jackson

Désormais de retour, Dwane Casey se vante de pouvoir compter enfin sur ses deux meneurs de jeu, un avantage évident pour le jeu de l’équipe mais surtout l’équilibre de sa rotation :

« Ça nous permet d’avoir deux grand meneurs sur le terrain. Quand tu alternes avec ces garçons, tu as une stabilité sur le poste de meneur. C’est tout ce qui compte dans cette ligue, d’avoir des gars qui peuvent créer, diriger le jeu et courir. » Dwane Casey

L’heure sera désormais de confirmer cette première belle impression. Si les Pistons décident de jouer encore la course aux Playoffs, cette paire sur le poste 1 pourrait s’avérer précieuse.

source image : USA TODAY

Laisser un commentaire