5 minutes 3 ans

Bien installé dans la rotation désormais, le jeune français ne compte pas rester là où il en est. Avec des performances très correctes, bien que teintées parfois d’une petite irrégularité, Sekou est un joueur clé des Pistons, et devrait s’imposer durablement.

Le poste 4 est vide depuis la blessure de Griffin, et l’orléanais en a profité pour s’imposer. Son impact sur l’équipe, que ce soit défensivement ou offensivement est évident. Capable de scorer efficacement, même si tout ne rentre pas tous les soirs, c’est surtout de son côté du terrain que le franco-guinéen impressionne : Kawhi, LeBron, Draymond Green, tous ont été défendu très sérieusement par le joueur.

« Je veux toujours défendre le meilleur joueur adverse. Les gens disaient que j’étais ‘nonchalant’ parce que quand on me voit, je suis tranquille. Mais quand j’arrive je suis prêt à jouer. »

Une véritable fierté pour le joueur mais surtout une preuve de confiance de la part du staff de Detroit. Sekou connaîtra des passages à vide logiques mais il peut dormir sur ses deux oreilles car il est dans une situation où le projet c’est lui :

« Le coach m’a juste dit ‘Ok Sekou, tu vas commencer la rencontre sur Kawhi’ et j’étais un peu surpris et nerveux. Tout le monde m’avait dit de jouer comme je savais le faire, de jouer dur, et c’est tout. Le moment où j’ai dû jouer contre LeBron James, je l’ai réalisé qu’après le match, et j’étais fier, fier d’avoir joué contre un joueur de ce calibre, un des meilleurs joueurs de tous les temps. J’étais vraiment fier.« 

Sekou Doumbouya

Les progrès défensifs du jeune ailier sont un point fort danse NBA où l’attaque est privilégiée. Même si ce n’est pas ce qu’une équipe recherche en priorité, tout est bon à prendre tant le plafond de Sekou semble haut : sa mobilité, son physique, sa capacité à prendre feu, et sa panoplie offensive déjà très complète ne laissent présager que des bonnes choses pour le futur.

« Je joue dur, je défends dur, je n’ai pas peur d’aller me frotter au meilleur joueur adverse, je fais seulement ce que j’ai à faire. Si je prends une faute, je prends une faute, tant pis. Vous devez juste apprendre de vos erreurs, c’est tout »

Sekou Doumbouya

L’avenir est beau et semble assuré pour le français dans le Michigan. Sa place dans l’effectif et la complicité naissante les autres jeunes nous montrent que de bonnes choses devraient arriver plus vite que prévu à Detroit. Hâte de découvrir tout ça.

Source image : USA Today

Laisser un commentaire