5 minutes 3 ans

Avec l’envol du meilleur rebondeur de la ligue à Cleveland, les Pistons perdent un membre indispensable aux rebonds, il est maintenant l’heure pour les joueurs de se responsabiliser un peu plus, et de mettre l’intensité nécessaire pour combler le manque de Drummond.

Sur la rencontre contre les Knicks, la bataille aux rebonds a été dominée par les joueurs de la Big Apple (47 – 28) ce qui pénalise l’équipe au vu du nombre de rebonds offensifs captés par l’adversaire. Le coach s’attendait à ce manque :

« Les joueurs doivent maintenant comprendre le jeu afin d’être prêt à bondir à tout moment. On a été gâtés d’avoir un gars comme Andre, qui est l’un des meilleurs rebondeurs de l’histoire. C’est ce qu’il apportait chaque soir. Maintenant, on doit avoir un autre état d’esprit avec l’écran-retard, même pour les arrières. Il y a eu deux trois possessions où on aurait pu l’avoir mais tout le monde s’est regardé et a hésité. Quand tu hésites à ce niveau, tu ne prendras pas ce rebond.  A ce niveau, il n’y a pas le temps pour l’hésitation. » Dwane Casey.

Casey ne pense pas au manque de talent des joueurs, il sait qu’ils peuvent le faire surtout Christian Wood, Thon Maker et Sekou. A eux de reprendre le flambeau laissé par le Big Penguin.

« Nous devons tous rebondir, en particulier Thon, Christian et Sekou. Je pense qu’on a eu l’habitude de se dire, Andre est là je ne suis pas obligé d’y aller, et c’est cette habitude qui nous fait du mal. il faut y aller avec intensité et énergie, nous devons être comme des piranhas sur le ballon, et pour tous les joueurs y compris les guards. Je pense que Christian peut apprendre à être plus discipliné dans l’écran-retard et comprendre que les adversaires vont juste essayer de le bouger sous le panier et que c’est à lui de frapper en premier. » Dwane Casey

A noter que Wood a attrapé 11 rebonds mais seulement 17 rebonds pour le reste de l’équipe sur ce match contre les Knicks, ce qui est encourageant pour la suite. Espérons que la mise en lumière de Thon Maker lui permettra de progresser également, car Wood n’est pas Drummond et qu’il ne peut pas tout faire seul. C’est dans ce domaine que les Pistons ont eu la plus grosse perte après la Trade Deadline. Il n’y a plus qu’à travailler car nulle doute sur les joueurs et leurs potentiels.

Source image : Getty images

 

Laisser un commentaire