6 minutes 3 ans

Alors que l’on pouvait clairement s’attendre à voir le joueur partir à la Free Agency, les Pistons ont décidé de le garder pour en faire un idéal à atteindre pour chaque joueur.

Qui aurait prévu, après l’opération tanking/reconstruction clairement affichée par la franchise avec le départ de beaucoup de cadres, que Derrick Rose serait toujours un joueur des Pistons ? Pas grand monde, soyons honnêtes. Le joueur, par rapport au contexte de sa carrière et de son expérience, serait totalement en droit d’exiger de jouer dans l’équipe d’un contender pour aller décrocher sa première bague. Néanmoins, ça n’a pas l’air d’être la priorité du MVP 2011, qui incarne à merveille un rôle de leader et surtout d’idéal à atteindre dans une toute jeune équipe. Coach Casey souligne et apprécie cette mentalité :

« Je n’ai que du respect pour ce qu’il fait en aidant nos jeunes joueurs. Quand on sait ce qu’il a vécu, avec toutes ses blessures, comment il est passé outre, c’est sans doute un des MVP’s les plus modestes de l’histoire de la ligue. C’est un leader par l’exemple, et faire tous ses longs entraînements, sans rechigner, avec tout le monde, c’est vraiment top. »

Dwane Casey

Parce que oui, qui dit jeunes joueurs, dit forcément une concentration sur les fondamentaux, les bases du basket, pour ainsi les retranscrire au maximum lors des différents matches. Avec 12 joueurs ayant moins de 25 ans au sein de l’effectif, chaque jour est à prendre en compte dans l’évolution des possibles futurs cadres de l’équipe. Patience donc, mais surtout travail, beaucoup de travail avec de longs entraînements. Coach Casey sait ce qu’il fait, il n’y a qu’à voir ce qu’il a construit avec Toronto pendant plusieurs années. Ce dernier comprend le processus :

« Nous ne sommes pas en train de les tuer, mais on fait beaucoup de fondamentaux, des choses que l’on ne fait pas trop avec une équipe composée de vétérans par exemple. Nous sommes dans une situation différente, donc on s’ajuste. C’est comme si nous étions tout le temps dans un mode Training Camp. Tout simplement parce qu’il y a tellement de jeunes joueurs, et donc beaucoup de choses à apprendre. »

Dwane Casey

Les joueurs les plus âgés, Derrick Rose notamment, mais également le nouvel arrivant Brandon Knight, 4ème joueur le plus âgé avec ses 28 ans, n’est pas du tout gêné de la reconstruction, bien au contraire :

« Le Staff a fait un super boulot pour rester consistent, nous suivre et nous aider. C’est à nous, les joueurs âgés, de continuer d’évoluer pour montrer l’exemple aux jeunes et véhiculer le bon message, à savoir jouer dur le reste de la saison. Tous les matches comptent. C’est ça être pro. »

Dwane Casey

Il ne reste désormais qu’une vingtaine de rencontres pour clôturer cette saison qui aura été la fin d’une ère qui durait depuis des années, et donc être le début d’une nouvelle hiérarchie au sein des Pistons. L’équipe est jeune, très jeune, mais quelques vétérans sont toujours là pour donner de leur expérience, et ainsi aider le groupe à progresser. À voir ce qu’il se passe cet été, avec la Draft et la Free Agency, mais nous assistons bel et bien au renouveau de la franchise.

source image : ap

Laisser un commentaire