4 minutes 3 ans

Malgré une seconde période presque parfaite, les Pistons chutent face au Jazz d’un Bogdanovic monstrueux (111-105).

Le match était pourtant très mal parti. Detroit comptait à un moment plus de vingt points d’écart mais grâce à une solidarité collective et un Christian Wood monumental., les Pistons ont réalisé un comeback impressionnant. C’est ce genre de soirée qu’on veut vivre sur cette fin de saison en dépit du résultat :

« On avait peur d’aller au contact. Nous devons être bien plus physiques. Ils étaient prenables mais nous ont rentrés dedans. Il fallait que l’on fasse marche arrière pour jouer comme eux. Nous n’étions pas assez agressifs en première période. Nous avons fait de bonnes choses. Pour revenir dans le match, c’était vraiment bon pour nos gars. Nous avons été dans le combat. Faire les gros runs au bon moment. »  Dwane Casey

S’il y en a bien un qui refuse de ranger les armes, c’est bien Christian Wood (30 points 11 rebond) qui enchaîne les matchs de gala depuis le départ de Andre Drummond. Avec les blessures de Rose et Griffin, il est plus que jamais l’option offensive numéro une de Detroit et ce nouveau costume le réussit bien :

« Il joue à un niveau incroyable en ce moment. Il est contrarié de ne pas avoir rentré à trois-points, mais ça va. Il en a mis 30. Il a fait tout ce que il pouvait pour nous. En ce moment, il est dans le rythme. » Jordan McRae

« J’ai vraiment aimé la façon dont il est entré et a joué dans la peinture. Nous devons simplement faire venir d’autres gars pour l’aider. Il avait besoin d’un coup de pouce. Je ne voulais pas le sortir, mais il avait besoin de soufler. » Dwane Casey

Les Pistons auront été héroïques. Face à une top équipe de NBA, elle a largement tenu tête mais au bout d’un moment, quand les mecs en face sont plus forts, ils sont plus forts. Le Jazz a fait le boulot et même s’il s’est fait peur, il a tout de même su assurer. Prochain match ce soir à 00h30 contre New York.

source image : AP

Laisser un commentaire