14 minutes 2 ans

Nouveau general manager des Pistons, Troy Weaver va diriger la reconstruction de la franchise du Michigan pour les quatre prochaines saisons. Un choix qui fait couler beaucoup d’encre sur la planète NBA.

Afin de faire un peu plus connaissance avec Weaver, la rédaction de Pistons France vous propose une revue de presse des derniers jours regroupant toutes les déclarations lues ou entendues dans les différents médias américains NBA. Beaucoup de positif s’y dégage.

Au sein de la franchise

Peu surprenant évidemment mais plusieurs acteurs de l’organisation se félicitent de l’arrivée de Troy Weaver à Detroit : un dirigeant souhaité depuis mai 2018 après les départs de Stan Van Gundy et Jeff Bower. 

Dans un communiqué officiel publié sur le site des Pistons, le propriétaire Tom Gores se dit ravi de ce renfort dans le front office. Selon Rod Beard du Detroit News, les deux hommes se sont entretenus longuement au téléphone avant d’officialiser la signature pour quatre saisons du contrat. Le projet proposé par Weaver semble coller parfaitement aux idées voulues par Tellem et Stefanski pour cette reconstruction :

« Troy Weaver est un dirigeant exceptionnel avec une expérience incroyable pour identifier et développer les talents. En parlant avec lui, il a les compétences et le tempérament pour diriger, mais aussi la confiance et la créativité pour travailler en collaboration avec les autres. Nous sommes contents qu’il prenne les rênes des Pistons en tant que manager à ce moment important de notre histoire. Ed Stefanski et l’équipe a fait un travail excellent pour créer une flexibilité pour notre roster et établir une direction claire. Troy vient nous aider à passer au niveau suivant »

D’après le Detroit Free Press, Troy Weaver devra collaborer avec Ed Stefanski et Dwane Casey mais aura néanmoins le dernier mot sur les décisions. Les Pistons voudraient le responsabiliser afin d’éviter qu’ils se marchent dessus. Interrogé sur NBA TV, le coach des Pistons connait bien la réputation de Troy Weaver et pense qu’il sera indispensable à la reconstruction des Pistons :

« Nous sommes en train de reconstruire notre équipe et Troy apporte une énorme dose d’expérience. Il fait partie de ces gars qui a ce truc pour dénicher les talents. Il a joué un rôle majeur dans la croissance et la construction qu’ils ont faites à Oklahoma City. Les deux prochaines années de développement de notre roster représentent un moment clé pour notre organisation. »

Autre déclaration intéressante nous vient de Grant Long (natif du Michigan, ancien joueur des Pistons et aujourd’hui analyste pour FOX Sports Detroit) qui a côtoyé Troy Weaver au début de sa carrière quand Long travaillait à la télé locale de l’Oklahoma. Interviewé par la télé de Detroit, il trouve deux autres qualités au nouveau GM des Pistons : sa capacité à gérer les petits marchés comme OKC et Detroit mais aussi sa réactivité pour prendre des décisions sans frayeur : 

« C’est un très bon évaluateur de jeunes talents. Ce qui est impressionnant pour moi par rapport à ce qu’il a fait à Oklahoma est qu’avec les départs de joueurs MVP comme Durant et Westbrook, ils sont tout de même restés une équipe compétitive à l’Ouest. Troy Weaver adhère aux petits marchés : il est parvenu à gérer les ficelles pour rester compétitifs. Il n’a pas peur d’appuyer sur la gâchette à défaut d’attendre qu’il soit trop tard. » – FOX Sports Detroit

Grand favori pour le poste, Troy Weaver a déjà affirmé être très motivé par le projet et tous les protagonistes proches de l’organisation semblent confiants à l’idée de travailler avec lui et ne doutent pas une seule seconde des compétences de l’ancien bras droit de Presti.

Une presse unanimement dithyrambique

Si la presse locale du Michigan composée du Detroit Free Press, du Michigan Live et du Detroit News (quelques noms : James Edwards, Rod Beard, Omari Sankofa) a déjà analysé de manière complète cette arrivée en retenant exclusivement du positif, cela n’en reste guère surprenant étant donné leur proximité avec la franchise quotidiennement. En revanche, ce qui est plus inhabituel tout en restant rassurant est que la presse sportive nationale ait aussi encensé le choix Troy Weaver – au point de se montrer presque curieux quant à l’avenir des Pistons sous sa houlette.

En tête de liste Adrian Wojnarowski qui n’a pas tari d’éloges au sujet du nouveau GM de Detroit en rappelant ses qualités au scouting maintes fois prouvées lors des douze années passées dans les bureaux du Thunder aux côtés de Sam Presti. Voilà ce qui aidera les Pistons qui peinent à dénicher de gros talents en devenir à la Draft depuis plusieurs années :

« Avec son solide passé dans les décisions liées au scouting pendant une douzaine d’années à Oklahoma City, Troy Weaver était le grand favori pour Detroit qui avait désespérément besoin de changer sa philosophie à la Draft et d’attirer de jeunes talents dans l’organisation. » – ESPN

On continue les compliments en provenance de ESPN avec les commentaires de Brian Windhorst qui a hâte de voir ce que Troy Weaver fera avec les plein pouvoirs d’une franchise suite aux belles promesses montrées en tant qu’assistant :

« C’est l’un des gars les plus respectés de la ligue, sans aucun doute. Nous allons devoir découvrir où il se place dans la hiérarchie parce que ce n’est pas encore clair sur celui qui aura le dernier mot. Nous verrons. Troy Weaver est un gars qui mérite de diriger l’organisation. » – ESPN

Chez Yahoo Sports, Vincent Goodwill (ancien du Detroit News) rappelle quelques précieuses anecdotes concernant les compétences de Weaver pour dénicher les jeunes joueurs : Russell Westbrook, Steven Adams auxquels on peut ajouter James Harden et Serge Ibaka à Oklahoma mais aussi Paul Millsap ou Deron Williams à Utah :

« Weaver était le plus grand défenseur de Russell Westbrook lors de sa draft par OKC en 2008 et a joué un rôle déterminant dans la sélection de Steven Adams. Tous deux étaient représentés par Arn Tellem, actuel vice-président des Pistons » – Yahoo Sports

D’autres journalistes n’ont pas hésité à réagir à cette news comme A. Sherrod Blakely de NBC Sports qui rappelle le rôle primordial que Weaver a eu dans le recrutement du jeune Carmelo Anthony à Syracuse en 2002. Quant à Erik Horne qui travaille pour The Athletic Oklahoma, il souligne la très bonne côte de Weaver à travers la ligue. 

Réputé pour son « eye for talent », Troy Weaver arrive dans une franchise qui cherche à reconstruire son roster par la Draft. Il analyse, il choisit, il développe puis il tise des liens avec ses prodiges. En voilà une bonne philosophie pour un projet.

Les anciens joueurs NBA en parlent aussi…

L’expression « Struck gold » est revenue de nombreuses fois ces dernières heures pour décrire le choix des Pistons. En effet, plusieurs personnes considèrent cette pioche comme un véritable trésor pour Detroit – à commencer par l’ancien joueur NBA Dahntay Jones qui s’ajoute à la liste des adorateurs de Weaver : 

« Les Pistons ont vraiment empoché le jackpot en embauchant Troy Weaver comme general manager. L’un des joyaux cachés de la NBA. Detroit sera à nouveau contender bientôt. »

Aujourd’hui analyste TV pour ESPN, Kendrick Perkins a toujours complimenté les compétences de son ancien dirigeant au Thunder. Il est donc satisfait de le voir aux manettes d’une franchise en reconstruction où il pourra prouver toutes ses qualités :

« J’ai toujours été un grand défenseur de Troy Weaver, vous le savez. Detroit vient de ramasser de l’or en signant Troy Weaver comme GM… Il est l’un des meilleurs dénicheurs de talent de la NBA. »

Après avoir bien nettoyé le salary cap des Pistons, Ed Stefanski et Arn Tellem ont donc misé sur l’ancien vice-président du Thunder Troy Weaver pour prendre la barre du navire de la reconstruction. Si la situation des Pistons est aujourd’hui laborieuse, elle n’est plus bloquée comme ces dernières années. Le nouveau GM aura donc toutes les armes possibles pour instaurer son projet.

source image : Mlive

Laisser un commentaire