8 minutes 2 ans

Après avoir expliqué les grandes lignes de son projet notamment sur le plan de la philosophie souhaitée et des valeurs voulues, Troy Weaver est rentré plus en détails au sujet des objectifs de la reconstruction.

Lors de sa conférence de presse organisée à distance via Zoom, le nouveau general manager des Pistons Troy Weaver a d’abord expliqué sa philosophie à la Draft. Réputé pour ses qualités de scouting et development, il ne veut pas simplement drafter un joueur mais plutôt une personne : le talent et le potentiel sont aussi capitaux que le comportement et l’attitude.

« Drafter haut et choisir la bonne personne est le plus important pour moi. Si vous draftez dans les 20, vous privilégierez soit un potentiel, soit un poste. Mais lorsque vous draftez aussi haut, il faut s’assurer que nous prendrons la bonne personne, qu’elle corresponde à ce que nous essayons de faire à Detroit, en restaurant la culture ici. Un compétiteur féroce, quelqu’un dont la communauté pourra être fière sur et hors du parquet. »

Parmi les dossiers chauds de cette reconstruction viennent également les cas de Blake Griffin (31 ans) et Derrick Rose (31 ans). Si le franchise player de Detroit sort d’une saison blanche à cause d’une blessure au genou, l’autre a réalisé une saison impressionnante d’un point de vue du leadership et des statistiques. 

Trade en perspective ? Pour le moment, Troy Weaver ne mentionne pas cette issue. Il reste deux années de contrat assez lourdes à Griffin (35 puis 38 millions annuels) qui le rendent difficilement échangeable surtout avec ce passif à l’infirmerie et son âge. Alors que la valeur marchande de Rose peut néanmoins se montrer assez élevée, son profil de sixième homme deluxe à moins de 10 millions annuels peut intéresser.

Reconstruire avec des jeunes est une première chose mais il faut également penser à les entourer pour qu’ils puissent grandir dans de bonnes conditions. Aujourd’hui, Weaver préfère les laisser terminer leur rééducation et aviser par la suite :

« On a deux grands vétérans qui cherchent à reprendre leur carrière en mains : Blake Griffin, un multiple all-star confirmé et Derrick Rose. Ils ont de sérieux antécédents de blessures et ils ont donc hâte de retrouver le droit chemin dans leur carrière. Nous sommes ravis de pouvoir les retrouver en bonne santé pour aller de l’avant. »

Auteur d’une saison 2019 stratosphérique, Blake Griffin est pour le moment toujours le leader de cette équipe et Troy Weaver exclut un départ tant qu’il sera sous contrat. Il veut travailler à ses côtés pour remettre les Pistons aux sommets :

« Je sais qu’il est impatient de revenir et de montrer aux gens quel joueur il est, mais tant que Blake portera un maillot des Pistons et qu’il sera sous contrat, alors il restera. J’ai hâte de travailler avec lui pour nous aider à remettre les Pistons sur pied. Il est dans nos plans futurs ça ne fait aucun doute. »

Arrivé à Oklahoma City en 2008 en tant qu’assistant GM de Sam Presti, Troy Weaver connaît parfaitement Blake Griffin et à sa famille. En effet, le joueur des Pistons est un ancien Sooner et avait été la star de la région lors de sa formation universitaire. A plusieurs reprises ces dernières années, le Thunder s’était positionné pour signer Griffin – sans succès :

« Je suis excité à l’idée d’avoir l’occasion de travailler avec Blake. Évidemment ayant passé les 12 dernières années de ma vie à Oklahoma City, je me souviens bien de lui à Oklahoma University, et sa famille est de là-bas donc je le connais bien. Je lui ai dit en souriant que j’allais enfin pouvoir travailler avec lui. »

Pour mener à bien une reconstruction, il faut aussi savoir mettre les bonnes fondations et Weaver sait qu’il devra compter sur les jeunes en place comme Sekou Doumbouya, Bruce Brown ou Luke Kennard notamment :

« La deuxième pièce de notre projet concerne les jeunes joueurs présents dans le roster : Sekou (Doumbouya), (Luke) Kennard, Bruce Brown et Svi (Mykhailiuk) et (Christian) Wood. Nous sentons que nous avons un bon mixte de jeunes gars avec nos deux vétérans incontournables pour commencer le projet. »

La préface de cette reconstruction est enfin écrite : on attend désormais la suite de cette histoire qui sera on l’espère prometteuse. Plusieurs dossiers doivent cependant être réglés cet été avec Christian Wood (UFA) en tête de liste.

source image : Getty

Laisser un commentaire