6 minutes 2 ans

Voilà maintenant quelques jours que les jeunes des Pistons se sont regroupés dans une bulle privée pour s’entraîner et retrouver les automatismes.

Faire taire les inquiétudes

Après une saison de rookie en dents de scie, Sekou Doumbouya a été au centre de nombreuses critiques notamment en raison de son comportement en dehors des parquets : caprices pour ses minutes et son utilisation, friction avec Casey après le passage en G-League, retour précipité en France après l’arrêt de la saison, rupture de son contrat avec l’Agence Comsports etc.

Néanmoins, le talent et le potentiel sont toujours présents. Et son plafond peut être très haut s’il confirme en travaillant lors des prochaines semaines. Dans ces premiers jours de camp, Dwane Casey tient à encenser son sophomore pour son attitude mais aussi ses performances :

Sekou réalise une super semaine. Son sérieux et son approche du jeu ont beaucoup progressé. Son corps est en excellente condition physique. C’est une des grandes satisfactions de ce camp. Il a fait un énorme boulot sur son corps en salle de muscu. Son niveau d’intensité et ses entraînements sont très bons.

Malgré quelques frayeurs ces derniers mois le concernant où son entourage s’est montré inquiet à son sujet (cf. interview de Benoist Burguet dans L’Equipe), le franco-guinéen des Pistons reste un diamant brut à polir. Hors de question d’abandonner un projet aussi alléchant maintenant. Mais il est clair qu’il va devoir continuer de prouver que les critiques récentes étaient exagérées.

Ses coéquipiers en parlent le mieux

Rien de plus important pour un développement que la confiance de ses coéquipiers, qui plus est des cadres de l’équipe. Sekou Doumbouya peut compter sur le soutien indéfectible de ses coéquipiers qui croient beaucoup en ses qualités.

Le premier à être monté au front pour encourager et féliciter Sekou est sans surprise son meilleur ami Bruce Brown avec qui il entretient une solide amitié et une vraie connexion sur le parquet. Le pitbull défensif rappelle le degré d’implication de l’ailier :

Il bosse dur. Il a quelque chose à prouver cet été, il arrive avec la volonté de faire ses preuves. Il bosse dur sur son jeu. Il bosse sur des trucs pour les intérieurs et des trucs pour des arrières. Il bosse vraiment beaucoup et cela va être une bonne année pour lui.

Autre avocat de Sekou : l’arrière Luke Kennard qui s’est montré aussi élogieux à l’égard de Doumbouya qui semble être dans une forme physique très bonne et qui produit de très belles choses depuis le début de la bulle :

Sekou a l’air vraiment costaud. Il joue très bien. Il est très physique et c’est bon de le voir comme cela. Il était physique l’an dernier, mais là vous pouvez voir qu’il est encore plus costaud et plus rapide.

En pleine reconstruction, les Pistons misent énormément sur leurs jeunes joueurs et aujourd’hui, Sekou Doumbouya représente l’avenir et le potentiel le plus grand. Cependant, il faudra qu’il acquiert de la maturité et surtout de la régularité sur et en dehors des parquets.

source image : Pistons Official

Laisser un commentaire