7 minutes 2 ans

La franchise du Michigan prépare son plan d’attaque en excluant aucune possibilité lors du soir de la Draft. Il pourrait bien y avoir du mouvement cette année.

Monter ou descendre dans la Draft ?

Les Pistons semblent enclins à utiliser leur pick 7 pour ajouter un nouveau jeune joueur à leur roster. De nombreuses mocks draft voient Killan Hayes, Tyrese Haliburton ou Patrick Williams débarquer à Detroit, mais avec une profondeur aussi homogène et dense cette année, plusieurs options peuvent être discutées.

Interrogé à ce sujet, Troy Weaver a précisé n’exclure aucun scénario le 18 novembre prochain. Il fera son maximum pour choisir le meilleur joueur disponible : monter ou descendre dans la Draft n’est donc pas une idée à rejeter :

Nous examinons définitivement toutes les possibilités. Nous sommes dans une situation ici où nous essayons d’obtenir les meilleurs joueurs et de reconstruire notre groupe. Tout est sur la table, donc nous pouvons envisager ce genre de scénario.

Une option pourrait être de négocier avec les Boston Celtics qui possèdent les choix 14, 26 et 30 du premier tour. Les Celtics, qui ont joué la dernière finale de conférence et ont un roster complet, pourraient transformer leurs trois choix en un choix plus élevé.

On peaufine notre plan. Il reste encore des choses à faire. C’est un travail en cours mais nous sommes confiants dans notre travail jusqu’à présent. Acquérir des joueurs ou acquérir des picks ? Tout est possible. Nous voulons être compétitif mais nous devons construire pour l’avenir.

D’après les dernières rumeurs, les Detroit Pistons auraient indiqué leur intérêt d’absorber des contrats expirants ou jugés handicapants afin d’acquérir des picks de Draft additionnels. Il va donc falloir surveiller de près l’activité dans le Michigan.

Trouver un second tour de Draft

Les Pistons n’ont pas de choix de second tour cette année, perdu dans le cadre d’un trade avec les Phoenix Suns pour Marcus Morris et Reggie Bullock en 2015. Avec la profondeur globale de cette cuvée, cela pourrait être une autre possibilité pour améliorer le groupe.

Le nouveau général manager des Pistons l’a d’ailleurs ouvertement affirmé en conférence de presse hier. Trouver un second tour de Draft fait partie des objectifs.

Nous voulons retrouver nos seconds tours et nous sommes vraiment intéressés à l’idée d’en avoir un à la Draft cette année.

En pleine reconstruction, des seconds tours ne sont pas à minimiser. Rappelons que Bruce Brown ou encore Svi Mykhailiuk ont été draftés au second tour et forment aujourd’hui des éléments fondateurs du projet. Selon Zach Lowe de ESPN, il pourrait y avoir de nombreux mouvements lors du second tour le 18 novembre prochain.

Une Draft toujours aussi incertaine

Une observation est commune à tous les experts : cette Draft est très ouverte c’est-à-dire qu’il est difficile de dégager un Top 10 fixe. Tout se jouera en direct le soir de la Draft selon ce que les franchises auront planifié. Troy Weaver se tient donc prêt à tout :

Les dix meilleurs choix pourraient être très différents. Il ne semble pas y avoir de consensus n °1, n °2 ou n °3. Je pense avoir mon idée sur les deux premiers mais après le deuxième, tout peut varier.

En revanche, une cuvée ouverte ne signifie pas qu’elle sera mauvaise. Le général manager des Pistons apprécie de nombreux prospects et la liste des cibles visées s’agrandit :

Je regarde toujours la Draft comme un verre à moitié plein. Vous n’avez peut-être pas de Zion ou de Morant cette année, mais il y a des gars que nous aimons vraiment. Il y a toujours une dizaine de bons joueurs par cuvée, ce sera à nous de les trouver. Peu importe notre position.

Les dirigeants de Detroit continuent de travailler activement en coulisses pour se préparer à toutes les possibilités. On va surveiller cela de près mais les Pistons risquent d’être mentionnés dans plusieurs rumeurs.

source image : Getty images

Laisser un commentaire