7 minutes 2 ans

Étant donnée leur non-invitation dans la bulle NBA, les Pistons ont quand même tenu à se refamiliariser avec la balle orange lors d’un court scrimmage organisé par la franchise. Au programme entre autres, la position de Sekou Doumbouya, de plus en plus destiné au poste d’ailier fort.

Il fallait bien recommencer à jouer au basket du côté de Detroit. À défaut d’avoir pu participer au spectacle de la bulle à Orlando, la franchise a tenu à garder certains de ses joueurs en forme et en alerte. Bien évidemment, c’était une bonne occasion pour Dwane Casey de tester de nouvelles choses avec ses jeunes, notamment avec Sekou Doumbouya. Le vétéran coach des Pistons compte en effet sur son néo-sophomore pour la saison prochaine. Et pour en tirer le meilleur, il a fallu trancher sur son rôle et son poste : chose que l’ancien des Raptors semble déjà avoir fait, en tout cas à court terme.

Utilisé principalement sur un poste 4 durant le scrimmage, le franco-guinéen a même dû évoluer sur le poste 5 lorsque Casey essayait des line-ups de petite taille. Rassurant, pas rassurant ? À chacun son avis, mais on peut constater que Detroit essaie de s’adapter à l’ère du temps. Moins de taille, plus de joueurs polyvalents, plus de vitesse. Dans tous les cas, Sekou a dû enregistrer dans son disque dur que son avenir à Detroit se situera sur le poste d’ailier fort en priorité et que s’il fallait qu’il bascule sur un autre rôle, ce serait davantage sur le poste 5 que sur le poste 3. C’est en tout cas ce que Casey a indiqué dans les colonnes du Detroit Free Press.

« Il va être polyvalent pour nous. Notamment en voyant comment la ligue évolue et si nous voulons jouer petit. Je suis vraiment content de comment il s’adapte. C’est comment cela qu’il faut se comporter quand on se retrouve à l’intérieur du jeu. Il faut avoir des qualités de quarterback et une bonne vision du jeu. Cette position lui va bien. » Dwane Casey

A l’avenir donc, nous aurons davantage l’occasion de voir Sekou évoluer sur un poste plus proche du texte : rebonds, défense, course, transition rapide balle en main pour trouver des paniers faciles. Un style de jeu qui convient mieux à ses qualités physiques et techniques.Son rôle sera donc plus simplifié d’un point de vue intelligence de jeu mais il devra en revanche être au rendez-vous à l’intérieur, à la bataille au rebond et devra répondre au défi physique. Pas si simple que ça au final pour un joueur qui fêtera seulement ses 20 ans le lendemain du début de la nouvelle saison.

« C’est une super occasion d’apprendre, car il ne le fera sans doute pas durant la saison avant d’avoir progressé dans le domaine. C’est une phase de développement pour lui de pouvoir remonter le ballon. Pas sur pick & roll, juste sur transition, après rebond. Je trouve qu’il a progressé. D’ici l’année prochaine, il sera bien meilleur sur ça, mais c’est un bon début. Pour le moment Sekou ne joue pas sur pick & roll. Il aimerait sans doute, mais il n’y est pas encore. » Dwane Casey

On ne peut pas faire plus clair. Pas question de l’envoyer au feu dès la saison prochaine. Casey compte cantonner son poulain au rôle qui lui conviendrait le mieux selon lui. Pas de responsabilités balle en main sur attaque placée, pas de pick&roll, et le nombre de tickets shoots ne sera vraisemblablement pas multiplié de façon exponentielle dès la saison prochaine. Sekou va continuer son apprentissage lentement mais sûrement, step by step. Toujours sous l’oeil attentif de son coach.

source image : Chris Elise pour BasketUSA

Laisser un commentaire