5 minutes 2 ans

Arrivé à Detroit durant la folle nuit de la Free Agency, Josh Jackson va essayer de relancer sa carrière dans le Michigan, chez lui où il a grandi en tant que fan des Pistons.

Dans la reconstruction actuelle des Pistons, n’importe quel joueur de l’effectif aura une chance de se mettre en valeur lors de la saison à venir. Parmi les bons choix de cette free agency, on trouve Josh Jackson, un 4ème choix de draft. Passé par Phoenix, où il a vite été relégué sur le banc, le nouveau joueur de Detroit a ensuite passé quelques temps à Memphis, avant de se retrouver dans la ville où il a grandi, dans le Michigan. Coach Casey compte sur lui pour faire preuve d’un esprit plus calme, et plus concentré, contrairement à ce que les rumeurs disaient de lui lors de son début de carrière.

« Tout le monde me disait « Dwane, ne fait pas affaire avec lui, laisse le tranquille. » Mais j’aime énormément les gens avec une étiquette, qui ont été mis à l’écart, comme Josh. (…) J’ai hâte de coacher Josh et son talent. Il nous apporte de la force, de la taille sur plusieurs postes. Certains gars ont juste besoin d’opportunités, et nous sommes là pour ça. » Dwane Casey

Malgré son fort caractère, on ne peut retirer son talent à l’ancien de Kentucky. Un début de carrière compliqué certes, mais il reste le 4ème choix de la cuvée 2017, après avoir été une des plus grosses attraction durant son parcours universitaire. Il peut jouer en ailier ou en ailier fort, donnant ainsi encore plus de profondeur à un poste déjà bien chargé de l’équipe, avec Jerami Grant, Sekou Doumbouya et le rookie Saddiq Bey. Son profil ressemble à celui de Christian Wood, un joueur délaissé, qui a toutes les cartes en main pour se relancer chez les Pistons.

« Je vois ça comme un moment où tout ne peut aller que mieux. J’ai été au plus bas, mais j’ai l’impression d’aller dans la bonne direction. J’essaye de rester dans le droit chemin. Tant que je progresse, tout ira bien. (…) J’ai beaucoup de gens autour de moi à Detroit, ma mère et ma grand-mère. Beaucoup d’oncles et tantes qui se sont occupé de moi quand j’étais parti. J’ai besoin de garder ma famille proche de moi, le plus possible. Tous mes amis sont à l’étranger ou en NBA, ca devrait être facile pour moi de rester concentrer. » Josh Jackson

Les postes 3/4 sont bien garnis cette saison à Detroit entre joueurs confirmés tels que Jerami Grant, Blake Griffin et jeunes à développer comme Sekou Doumbouya ou Saddiq Bey. La concurrence sera rude mais bénéfique pour ces joueurs revanchards.

source image : The Detroit News

Laisser un commentaire