7 minutes 2 ans

Quand on organise une colonie de vacances, il faut toujours des animateurs pour encadrer l’événement. Dans la colonie de jeunes pousses des Pistons, les chefs désignés sont sans surprise les deux stars de l’effectif : Derrick Rose et Blake Griffin.

Et pour ce faire, faut-il encore que les deux loustiques reviennent à un niveau physique décent. Du côté de Derrick Rose, l’inquiétude était mince car même si le meneur a longtemps été embêté par des soucis de blessures, il s’est complètement refait une santé depuis son arrivée à Detroit. En revanche, des doutes et des interrogations planaient au-dessus de Quake qui reste sur une saison quasi blanche à cause de ses sempiternels soucis de genou. Mais selon la franchise, l’ailier fort a bossé dur cet été pour retrouver une condition. Et après avoir vu son body language lors des deux matchs de préparation face aux Knicks, on peut dire qu’il a l’air plus ou moins en jambes, même si la présaison est connue pour être assez faible en intensité. En tout cas, le coach Dwane Casey a tenu à rassurer son monde au micro de Rod Beard du Detroit News concernant la forme de son joueur.

« Il a l’air bien. Tous les gars se sont remis au boulot après être restés sans basket pendant longtemps, mais il est le Blake d’autrefois. Il joue bien et s’intègre parfaitement. Il a beaucoup travaillé sur le renforcement de ses jambes cet été. Il est le Blake d’autrefois. Nous sommes contents de sa situation. Il a fait du beau travail en 5 contre 5 ces derniers jours. » Dwane Casey

Cela ressemble pas mal à de la communication diplomatique mais il faut y croire. De toutes façons, la Pistons Nation sera fixée sur l’état de forme réel du joueur à partir des premières semaines de compétition. Ce qui est certain en tout cas, c’est que son coéquipier Derrick Rose est quant à lui en parfaite santé et devra une fois de plus assumer un rôle de leader technique et vocal dans le vestiaire du Michigan. Ayant déjà pris sous son aile le meneur rookie Killian Hayes, l’ancien joueur de Chicago a une fois de plus montré son influence dans l’équipe lors des deux matchs de présaison, mettant en avant sa maîtrise balle en main et sa façon de communiquer avec ses partenaires. Son âge avancé par rapport aux autres joueurs du roster impose le respect par l’expérience et son niveau intrinsèque renforce encore plus ce côté leader naturel. Cet été, le meneur a d’ailleurs également bossé pour rester en forme afin d’assumer son rôle désormais affirmé de patron aux côtés de Blake Griffin, c’est en tout cas ce que souhaite le coach.

« Derrick a passé tout son temps avec son entraîneur personnel tout au long de la pandémie. Au camp d’entraînement, il n’a pas raté une seule possession. Ce qui est excitant, c’est que nous avons ces deux joueurs pour soutenir et apporter leur contribution à ce groupe de jeunes joueurs. C’est un bon mélange. » Dwane Casey

Ce qui est intéressant dans ce genre de discours, c’est que même si les deux principaux intéressés sont les plus susceptibles d’être échangés d’ici la trade deadline, la franchise réaffirme sa confiance envers eux et se servira de leur apport toujours précieux même si à terme, l’objectif sera de les faire partir pour récupérer des assets intéressants pour la suite. Rose et Griffin sont au centre du projet et à aujourd’hui, rien n’exclut une potentielle harmonie qui viendrait se créer dans le groupe et qui pourrait faire gagner un minimum de matchs aux Pistons. Dans tous les cas, voir les deux évoluer à un haut niveau sera bénéfique pour tout le monde. Mais bien sûr, tout reste encore à confirmer.

source image : The Canadian Press

Laisser un commentaire