6 minutes 2 ans

Avec un remaniement total effectué sur les lignes extérieures, Detroit ne compte plus que quelques joueurs capables de scorer facilement, l’un d’eux est la belle surprise de l’année dernière.

Ayant perdu les quatre joueurs les plus adroits aux shoots de leur équipe, Detroit se retrouve à l’approche de cette saison avec une interrogation à leur sujet : qui va vraiment pouvoir scorer ? Chose toujours utile quand on parle de basket. On peut déjà penser aux nouveaux arrivants que ce soit les rookies ou les joueurs qui évoluaient déjà dans la grande ligue. Néanmoins, des hommes ont résisté à la tempête Troy Weaver et étaient déjà là en 2019, une pensée émue donc pour ces résistants. Coach Casey a bien conscience que les valeurs sûres de l’année dernière ne sont plus là :

On a eu pas mal de départs donc on doit rebondir, et si je vois qu’un joueur travaille sur ses shoots avant et après l’entraînement, il va devoir les prendre en match car nous en avons besoin. La grosse question concernant les rookies va être de savoir s’ils vont pouvoir shooter en NBA et donc s’adapter. C’est pour cela qu’il faut leur donner des minutes pour qu’ils puissent s’ajuster par eux-mêmes. On a confiance en les joueurs, mais quand on en perd autant on pense tout de suite à la capacité de shooter de l’équipe.

Dwane Casey

Reste à savoir à quel poste l’ukrainien va évoluer. L’année dernière il a commencé la plupart des rencontres au poste 3, mais avec l’arrivée de Jerami Grant les plans ont sans doute changé. On peut envisager un scénario avec un Griffin en 5, Grant en 4 et Svi en 3, comme on peut également envisager que ce dernier descende en 2. Plusieurs possibilités qui ne dérangent ni le coach ni le joueur :

Nos postes 2 et 3 peuvent vraiment s’interchanger. Le rôle de Svi sera à la fois sur le poste 2 et 3, car peu importe sa position dans le match, son travail ne change pas : shooter et défendre au mieux son adversaire direct.

Dwane Casey

Le principal intéressé se montre ravi par la polyvalence de l’équipe à la fois dans le jeu mais aussi sur les postes puisque de nombreux joueurs sont capables d’assurer sur deux ou trois postes. Une étendue de combinaisons possibles qui renforce l’équipe :

En regardant notre équipe, tout le monde peut jouer plusieurs positions, en allant du poste 1 au poste 4, donc peu importe. Je travaille sur tous les aspects de mon jeu pour me sentir le plus à l’aise possible en ma troisième année en NBA, donc devenir un meilleur shooter, défenseur et même leader, c’est quelque chose que je dois à mon équipe.

Svi Mykhailiuk

Le champ est donc totalement ouvert à l’ukrainien pour qu’il puisse jouer de nombreuses minutes toute la saison. L’effectif a un besoin en terme de capacité à être efficace en attaque, et le numéro 19 a montré de belles choses l’année dernière pour qu’on attende les mêmes matches de sa part en 2021. Son poste évoluera en fonction des besoins, blessures, etc…, de l’équipe, mais on peut d’ores et déjà affirmer que coach Casey compte sur lui.

source image : AP

Laisser un commentaire