5 minutes 2 ans

Delon Wright avait joué ses trois premières saisons NBA avec Dwane Casey aux Raptors et le revoilà aujourd’hui à ses côtés.

Quand Delon Wright entendait son nom dans les rumeurs de trade avant que Toronto l’envoie à Memphis contre Gasol, son coeur le tiraillait pour tenter de rejoindre Detroit et Casey. La nouvelle de son trade le mois dernier l’a donc fortement réjouis.

« Honnêtement, j’étais excité, on essayait d’y aller depuis deux ou trois ans. Avant que je sois trade aux Grizzlies, c’était du 50-50 avec Detroit. J’étais content d’enfin pouvoir arriver ici. Je penses que c’est une très bonne opportunité pour moi de grandir avec cette organisation. Je ne pourrais demander une meilleure situation. »

En effet Delon Wright apparaît comme un fit idéal pour les Pistons de par son habilité à jouer sur plusieurs postes extérieurs mais aussi à jouer avec Derrick Rose ou même à alléger la pression sur les épaules de Killian Hayes. Sa polyvalence est donc une vraie arme pour camper le costume de combo guard. D’autres parts, son entente avec Casey lui permettra d’accélérer son intégration avec ses nouveaux coéquipiers.

« C’est un coach bien préparé et il sait de quoi il parle. Il a fait partie d’une équipe championne. Il connait le jeu et et sait suivre son plan de jeu. »

Wright a passé les trois premières saisons de ses cinq années de carrière à Toronto avant d’être envoyé à Memphis, puis de signer à Dallas. Dès sa deuxième saison il a émergé en tant que joueur clef de la rotation, jouant plus de 20 minutes aux cotés de Lowry et de VanVleet.

« Je n’ai pas besoin de la balle pour être efficace. je peux prendre des rebonds offensifs. Je coupes bien, je rentre mes tirs en spot-up. Je travaille bien avec d’autres meneurs qui jouent comme moi, j’aime partager la balle« 

« Je connais Derrick. J’ai vu les highlights d’Hayes. Avec le training camp et la présaison, je suis capable de mieux savoir comment jouer avec lui. Ils m’ont amené ici pour jouer avec Derrick et lui. Je sais que ça peut fonctionner. J’attends impatiemment de grandir avec ces gars et le reste de l’équipe. »

Une pioche qui s’annonce donc judicieuse pour les Pistons en quête de valeur sûre et régulière capable de jouer à merveille un rôle précis chaque soir. Et une chose est sûre : l’arrière de 28 ans commence très bien son exercice à Detroit.

source image : AP Photo/Duane Burleson

Laisser un commentaire