5 minutes 2 ans

C’est un des très bons coups réalisés cet été, une signature sans risque et qui peut être bénéfique pour les deux parties, et pour le moment, le joueur répond présent

Drafté en 4ème choix du premier tour par les Suns en 2017, Josh Jackson a connu des hauts mais surtout des bas. Comme dit précédemment, la signature d’un joueur avec ce profil est très intéressant si cela se passe bien. Tant pour l’équipe en reconstruction qui a un joueur à développer mais pour le joueur également qui peut relancer sa carrière.

La plus grande qualité de Jackson ? Il le dit lui même, sa polyvalence :

J’aime penser que je suis quelqu’un qui peut s’adapter. C’est ma troisième équipe et elles étaient toutes très différentes.

À chaque fois que j’arrive dans une équipe, j’essaie de trouver ce que je peux faire pour elle. Je ne suis pas incroyable dans un domaine du jeu en particulier, par contre, je suis très bon sur pas mal d’aspects. Donc j’essaie d’aider au mieux l’équipe, et c’est ce que je fais ici.

Josh fait partie des vrais bons débuts de cette saison, avec d’autres. Il est sérieux, comprend son rôle, et a toujours un impact d’une façon ou d’une autre sur le terrain. On comprend par moments pourquoi il a été drafté aussi haut en 2017. Sans doute le point le plus intéressant le concernant : son âge. Il n’a que 23 ans. Qui dit 23 ans, dit aussi un possible gros développement devant lui, comme le dit le coach :

Ce n’est pas un produit fini, il doit encore s’améliorer sur certaines choses, mais malgré tout, j’adore la façon dont il aborde cette saison. Je suis très excité pour lui, il vient de loin. Il n’a presque pas joué de la saison dernière avec Memphis, et Troy ( Weaver ) a un œil sur lui depuis longtemps.

Troy Weaver a des yeux partout, et on peut pour le moment en être content concernant Josh Jackson. Le temps nous dira si c’est simplement une bonne pioche pour l’équipe ou peut-être, qui sait, un joueur important pour le futur de la franchise. Ne nous enflammons pas et profitons de ce beau début de saison de la part du joueur, il ne reste plus qu’à gagner…

source image : Photo by Chris Schwegler/NBAE via Getty Images

Laisser un commentaire