6 minutes 2 ans

Parmi les représentants de la ville de Detroit, Eminem est sûrement celui qui vient le premier en tête. Pourtant, l’auteur de Lose Yourself n’est pas le seul rappeur culte de la ville. Big Sean est également une icône indiscutable de Motown, et surtout un fervent supporter des Pistons.

Avec son dernier album sobrement intitulé Detroit 2 (écoutez-le, vraiment), l’artiste s’inspire de l’esprit de la ville qui l’a vu grandir, et est extrêmement fier d’avoir grandi dans le Michigan, comme il le souligne dans toutes ses interviews.

– Le meilleur slogan que tu donnerais à Detroit ? Detroit vs Everybody

– Quelle est la philosophie de vie à Detroit ? Rien n’est acquis, rien ne vous est donné, il faut travailler pour l’obtenir

Même si son rôle n’aura pas de conséquences directes sur le jeu des Pistons, Big Sean aidera le pôle création des Pistons, plus particulièrement dans le design des maillots, mais également dans la communication. Avoir une star de son calibre sera certainement un gros plus pour l’image des Pistons. Le basket et le rap sont très proches dans la culture américaine, et la présence d’un rappeur aussi reconnu permettra à Detroit d’être plus attractif pour certains joueurs, d’autant plus quand on sait que la ville est un marché mineur et bien moins attractif que les franchises de Los Angeles ou de New-York par exemple.

Sean est un artiste accompli, doublé d’un vrai philanthrope et d’un entrepreneur sérieux. J’ai passé du temps avec lui et sa famille, et je sais à quel point il aime la ville de Detroit. Nous partageons un désir d’utiliser le pouvoir du sport et du divertissement pour développer notre communauté et avoir un impact positif sur la vie des gens. J’ai vraiment hâte de voir ce que nous allons pouvoir faire ensemble. Tom Gores

Joindre deux des images les plus symboliques d’une ville n’est pas quelque chose de commun dans le sport, tout du moins pas à cette échelle. Même si on pense tout de suite à Spike Lee quand on mentionne les Knicks, avoir une star membre à part entière du management d’une franchise est quelque chose d’unique, et une avancée très originale de la part des Pistons, qui pourra peut-être servir de modèle à d’autres franchises dans le futur.

C’est un rêve qui devient réalité et un véritable honneur de pouvoir travailler avec les iconiques Detroit Pistons. J’ai grandi dans cette ville, qui m’a naturellement rendu fan des Bad Boys. J’ai eu ensuite un poster de Grant Hill sur mes murs, et vu les Pistons de 2004 devenir champions contre toutes attentes, et inspirer toute la ville de Detroit. J’ai véritablement envie de trouver de nouvelles façon de poursuivre leur héritage et continuer leur dévouement à la communauté via le sport, l’art, et la musique bien sûr. Big Sean

Certes, ce n’est pas cette arrivée qui va changer les résultats de l’équipe. Mais en attendant, Bienvenue Monsieur, bonne chance, et merci pour ce début de carrière.

Quelques morceaux à écouter : No Favors (feat Eminem), Berzerk (feat A$AP Ferg), Mercy, Clique, tout l’album Detroit 2, Blessings (feat Drake)

Source image : HipHopDX

Laisser un commentaire