5 minutes 2 ans

Le jeune meneur drafté en 2017 par les Pelicans garde patience et comprend que son rôle se jouera principalement quand il y aura des blessures.

En commençant cette saison, les Pistons devaient avoir deux voire trois joueurs maximum au poste de meneur mais la blessure importante de Killian Hayes et les quelques pépins physiques de Derrick Rose changent la donne. Detroit doit s’appuyer sur d’autres joueurs, notamment les two-ways contract.

L’un d’entre eux, qui n’a certes pas joué beaucoup mais qui est certainement sur la tablette de Casey chaque soir en cas de manque, est Frank Jackson. Un ami de Jahlil Okafor, lui aussi sur le banc de l’équipe, qui l’a aidé à s’intégrer au groupe :

Le fait que je sois là l’a beaucoup aidé, c’est toujours important d’arriver dans une équipe et de connaître au moins quelqu’un.

Jahlil Okafor

On sait que Casey aime bien, comme tout coach, arrive de la ressource dans son équipe et pouvoir compter sur le plus de joueurs possibles, le coach est très content d’avoir Jackson :

J’aime beaucoup Frank. Je l’aime depuis longtemps, même quand j’étais à Toronto et qu’il nous faisait mal quand il rentrait en jeu. Par chance nous l’avons dans notre équipe aujourd’hui, et c’est un des jeunes dont nous avons besoin. Il est très offensif mais dur sur l’homme en défense, je suis content qu’il soit parmi nous.

Dwane Casey

Derrick Rose, connu pour être un bon gars dans le vestiaire, toujours ouvert pour aider les jeunes, a passé beaucoup de temps auprès de Killian Hayes avant sa blessure, et Jackson a été agréablement surpris de voir la mentalité de l’ancien MVP :

Je ne réalisais pas à quel point c’était un leader. Il soude vraiment les liens de l’équipe, motive tout le monde et montre l’exemple pour qu’on le suive. C’est tellement bien d’être à ses côtés chaque jour, de côtoyer quelqu’un avec autant d’expérience et de connaissances sur le jeu. Je le regarde depuis je ne sais combien de temps, donc honnêtement c’est incroyable de jouer avec lui.

Frank Jackson

Ce ne sera pas le dernier joueur à tarir d’éloges Rose pour ses qualités de leader. Malgré tout, Jackson est typiquement le joueur qu’il faut au sein d’une équipe : il comprend son rôle et sera prêt à saisir son opportunité dès que celle-ci se présentera. Nombreuses sont les interviews qui montrent son sérieux et sa qualité de travail, et on espère, on pense même, qu’il aura sa chance pour ainsi montrer toutes ses qualités. Ce n’est pas comme si les Pistons jouaient le titre, donc Casey peut faire jouer l’intégralité de l’effectif s’il faut.

source image : AP

Laisser un commentaire