4 minutes 2 ans

Après un début de saison en manque de victoire, les Pistons ont battu les 76ers (119-104), et ce sans Derrick Rose, mais avec un roster efficace et en réussite.

Sur les 119 points des Pistons, 105 ont été marqués par les nouveaux arrivants de l’année. Avec autant de changements dans le roster, il y’avait forcément des problèmes d’automatismes, et donc tous les soirs le plan offensif ne fonctionne pas comme il le souhaiterait, cependant sur le match d’hier, c’était le cas. Les Pistons ont shooté à 43% de réussite aux tirs, mais avec 42,4% à 3 points, avec 14 tirs inscrits. Toute cette réussite permet de casser la mauvaise série actuelle des Pistons, frustrante car les Pistons jouaient bien.

« J’ai l’impression que dans la plupart des matchs, nous avons de petites périodes ou nous aurons de bonnes possessions offensives. Ce soir, nous nous sommes suffisament attachés à l’attaque pour prendre une bonne avance et avons maintenu notre avance. »

Delon Wright

Très gros match de la part de Wright, notamment avec son nouveau rôle depuis la blessure de Kilian Hayes, il a joué son meilleur match sous les couleurs des Pistons avec 28 points, 7 rebonds et 9 passes.

« Nous n’avons pas fait du bon travail lors du dernier match. Nous étions à 4 sur 20 floaters. Une bonne équipe défensive vous donnera ce type de shoot surtout lorsque vous êtes inefficaces. Ce soir, Delon a fait un travail magnifique dans son jeu offensif, et ça paye, il obtient 28 points et 9 passes. il a fait un travail magnifique. »

Dwane Casey

Le trio Wright, Jerami Grant et Wayne Ellington a combiné 73 points sur 35 tirs. Grant est allé de son 10 sur 10 sur la ligne des lancers francs, tandis que les deux autres ont été une menace constante derrière la ligne a 3 points. Même si la nature d’Ellington est de rechercher le shoot en premier lieu, il ouvre la voie à Grant, qui se montre imperturbable après son shoot en sortie de dribbles. Grant à propos de la menace Ellington :

« Tout le monde connaît ses antécédents, la façon dont il joue le ballon met tout ses coéquipiers sur le terrain. »

Jerami Grant

Les Pistons n’ont pas beaucoup de victoires à leur actif, mais le jeu est loin d’être catastrophiques et permet aux Pistons d’embeter toutes les équipes de la ligue.

source image : USA TODAY

Laisser un commentaire