11 minutes 2 ans

Fraîchement débarqué de New York dans le trade de Derrick Rose, Dennis Smith Jr. tentera de redémarrer sa jeune carrière dans le Michigan. Mais qui est réellement ce joueur sur lequel Detroit a décidé de parier ?

Un haut choix de draft en perdition qui tente de relancer sa carrière. Le scénario commence à devenir banal dans la franchise du Michigan. Pourtant ce sont bien dans ces conditions que Dennis Smith Jr. intègre l’effectif des Pistons, après une arrivée en NBA qui s’annonçait comme très prometteuse. Aujourd’hui encore, après deux années à se morfondre sur le banc des Knicks, le joueur continue de soulever bon nombre de questions sur son réel potentiel.

Drafté en 2017 par les Dallas Mavericks et leur neuvième choix, le meneur de 23 ans, issu de North Carolina, s’est très vite fait remarqué lors de son année rookie, enregistrant 15,2 points et 5,2 passes par matchs, le gratifiant, au passage, d’une NBA All-Rookie Second Team.

Mais ce beau début de carrière ne durera pas. En février 2019, il est échangé, dans un package, aux New York Knicks contre Kristaps Porzingis. A Big Apple, le joueur vivra deux années très difficiles, avec une perte de confiance en lui. Au total, il ne jouera que 58 matchs en deux saison et demi, dont 3 en 2020-21. Pourtant, Tom Thibodeau, le nouveau coach des Knicks, semblait croire en lui sur ce début de saison :

C’est encore un jeune joueur et en général il y a des accrocs sur la route. Il en a eu et il faut trouver un moyen de les surmonter et d’avoir du succès.

Tom Thibodeau, coach des Knicks

Mais le meneur n’a pas réussi à se faire une place au sein de l’effectif new-yorkais et a même demandé à rejoindre les Westchester Knicks, l’équipe de G-League, juste avant son trade. Et si le pari semble risqué, le manager Troy Weaver en est, quant à lui, satisfait :

Nous souhaitons la bienvenue à Dennis Smith Jr. dans la famille Pistons. L’ajout d’un autre jeune joueur qui était un excellent choix de draft, aux côtés d’un autre atout de draft, fait progresser nos objectifs en matière de construction pour l’avenir.

Troy Weaver

Et il n’est pas le seul à se réjouir de l’arrivée du jeune meneur au sein de la franchise du Michigan, puisque Dwane Casey semble également très excité à l’idée de le coacher :

C’est un peu plus difficile avec une jeune équipe d’amener de nouveaux gars, mais j’aime ça. J’aime entraîner des gars comme ça, relever le challenge du point de vue de l’entraînement, enseigner, façonner, et prouver que le reste de la ligue se trompe.

Dwane Casey

Le coach des Pistons est donc prêt à faire progresser ce jeune talent. Il devrait d’ailleurs avoir un temps de jeu assez conséquent, Derrick Rose étant parti et Killian Hayes occupant toujours l’infirmerie. En tout cas Dwane Casey lui donnera sa chance :

C’est une grande opportunité pour lui d’entrer et de nous montrer ce qu’il peut faire en tant que meneur, et nous allons voir ce qui se passe. Il va avoir l’opportunité d’être ici.

Dwane Casey

Mais il n’y a pas que l’organisation qui semble satisfaite puisque le joueur est enthousiaste à l’idée de rejoindre la franchise, comme il l’a fait savoir sur ses réseaux sociaux :

Je suis excité de commencer un nouveau chapitre à Detroit et d’avoir à travailler avec cette organisation, mes coachs, et coéquipiers. Prêt pour l’opportunité !!

Dennis Smith Jr.

Dans son style de jeu, le meneur compte énormément sur ses impressionnantes qualités athlétiques qui lui permettent de dunker sur à peu près tout ce qui bouge. Une force physique qui a fait de lui le roi des highlights lors de son arrivée en NBA, mais qui lui ont également permit de participer au Slam Dunk Contest lors de ses deux premières saisons. Excellent finisseur près du cercle, il reste beaucoup plus irrégulier à mi-distance, bien qu’il soit capable de rentrer quelques trois points. Il compense ce défaut par une très bonne vision du jeu qui le rend dangereux en attaque. Dennis Smith Jr. est malgré tout capable de scorer à haute dose, en atteste son career-high de 31 points face aux… Pistons, un soir de février 2019. Quoi qu’il en soit, son nouveau coach est séduit par ses qualités offensives :

J’adore la vitesse, la rapidité et la ténacité de Dennis (Smith). Il est un meneur d’attaque en premier.

Dwane Casey

Le coach ne tarit pas d’éloge, non plus, sur son jeu de passes :

Nous verrons comment il s’intègre en tant que général sur le parquet et quaterback distribuant le ballon. Nos shooters ont besoin d’aide et doivent être à l’heure et sur la cible, prêts à tirer.

Dwane Casey

Défensivement, ses qualités athlétiques lui donnent l’avantage sur bon nombre de ses match-ups. Il se donne pour l’équipe et peut-être un adversaire fatiguant grâce à ses qualités d’intercepteur. Bien qu’il ne soit pas un spécialiste, sa hargne le motive à gêner le plus possible son adversaire et s’inscrit complétement dans la mentalité Pistons.

Avec Dennis Smith Jr., l’attaque de Detroit pourrait devenir plus rapide grâce à sa vitesse et son explosivité. Le joueur possède une détermination semblable à celle observée au sein de l’effectif depuis le début de saison. Il ne devrait donc pas avoir de difficulté à s’intégrer, comme l’a souligné Dwane Casey. Même s’il ne va pas révolutionner le jeu de l’équipe, Dennis Smith Jr. complète une équipe avec une belle mentalité et pourrait mener la second-unit en attendant le retour de Killian Hayes.

Tout comme Christian Wood la saison dernière, ou Josh Jackson, également issu de la draft 2017, Dennis Smith Jr. tentera de faire redécoller sa carrière au point mort depuis deux ans. S’il saisi la chance que Dwane Casey lui offre, il pourrait bien revenir à son meilleur niveau et étoffer le jeu des Pistons. C’est bien là tout le mal qu’on lui souhaite.

Source image : Getty Images

Laisser un commentaire