Site icon Daily Motown

Le soldat Rodney McGruder attend son tour pour dépanner et aider l’équipe

Publicités

Casse tête pour le coach Casey avant le match contre Utah : Derrick Rose annoncé out, le rôle de meneur remplaçant se retrouve vide. Saben Lee étant en two-way contrat, et donc limité à 50 matchs cette saison, avait déjà était listé en tant qu’inactif. Heureusement pour les Pistons, Rodney McGruder, arrière de métier, a fait bien plus qu’acte de présence.

Être en rade de meneur contre l’un des backcourt les plus efficaces de la ligue, avec une défense solide et logiquement prétendant au titre, ce n’est pas forcément le meilleur moyen de commencer un match. Prévenu peu de temps avant le match, McGruder a pourtant était très satisfaisant ce soir là.

C’est l’un des joueurs les plus intelligents de l’équipe. Je savais qu’il pouvait jouer meneur sans problème.

Dwane Casey

Le coach avait donc confiance en lui, même si l’ancien du Heat n’avait joué meneur qu’une poignée de match dans sa carrière. Et cette confiance, McGruder la tient avant tout de lui-même et de son parcours. Arrivé durant l’intersaison grâce au trade de Kennard, le natif du Maryland a du bataillé en G-League (il gagna même le titre contre les South Bay Lakers) jusqu’en 2016 avant d’avoir sa chance en NBA en Floride du côté de Miami.

Shooter très fiable (43% derrière l’arc), il s’est aussi bâti une réputation de très bon défenseur qui rentre parfaitement dans un collectif bien huilé. Compréhensible que Troy Weaver n’ait pas hésité à le récupérer, surtout que ces deux là se connaissent très bien. Le General Manager des Pistons était un ami du père de McGruder et vivait dans le même quartier à Washington.

Troy est comme un oncle pour moi. J’ai grandi dans le même quartier où il habitait. On a une relation spéciale. Il fait parti de ma famille. On veut nous voir réussir ici en tant qu’équipe et je veux qu’il réussisse en tant que GM. J’essaye d’apporter au maximum à l’équipe, peu importe si je joue ou pas.

Rodney McGruder

Anecdote à part, McGruder a réalisé un bon match contre Utah (5 points/3 passes/1 turnover en 16 min) mais a surtout impressionné de part son leadership naturel, sa concentration et son intensité. Des qualités nécessaires pour un meneur d’après lui :

Un meneur doit être concentré et communiquer. Il est le leader vocal de l’équipe. Son job est de s’assurer que l’équipe est bien positionnée en attaque comme en défense.

Rodney McGruder

Un rôle de leader qu’il assume tout naturellement, comme il l’a montré lors du match contre les Warriors durant lequel il n’a pas hésité à monter au front pour défendre son coéquipier Wayne Ellington contre Toscano-Anderson. Solidarité que n’a pas oublié Wayne Ellington lorsque Draymond Green ne cacha pas son mécontentement au sujet de cet évènement :

Il est l’un des gars les plus humbles de la ligue. L’attaquer comme ça n’est pas juste. Rod n’a jamais voulu faire le dur, c’est un gars qui marche au respect comme moi. Il a répondu à n’importe qui qui me parlait pendant la première mi-temps. Ca me fait rire mais il est comme ça.

Wayne Ellington

Motivé, acharné, solidaire et toujours prêt à partir en guerre pour son équipe, McGruder représente les valeurs sur lesquelles les Pistons ont bâti leur légende. En plein processus de reconstruction, c’est typiquement le type de joueur dont les jeunes ne peuvent que s’inspirer et apprendre comment être un joueur avec l’ADN Pistons.

Source Image : Getty Images
Quitter la version mobile