7 minutes 2 ans

Après la grosse défaite à domicile face aux Knicks, les Pistons se sont relevés et ont mis le même tarif au Thunder. Un sursaut d’orgueil de la première minute à la dernière. Ils l’emportent 132 à 108 dans l’Oklahoma.

Les Pistons ont mis une grosse intensité des deux côtés du terrain dès la première minute de la rencontre face au Thunder d’Oklahoma. Cette énergie leur a presque donné une avance de 20 points en milieu de premier quart. Josh Jackson et Jerami Grant se sont occupés de mettre les Pistons sur les bons rails en inscrivant 8 points efficaces pour le premier et 10 points pour le second.

« Plus important que la victoire est la réponse et la façon avec laquelle nous avons joué, et l’approche que nous avions qui était très énergique, nous étions unis » Dwane Casey

L’énergie du premier quart venait aussi et surtout d’Isaiah Stewart. Le pivot rookie et titulaire pour l’occasion était le leader défensif de l’équipe et comptabilise 4 contres dans les premières minutes de jeu. Big Stew finit sa soirée en ajoutant 12 points et 6 rebonds Il a montré pendant un court instant qu’il pouvait endosser le rôle de leader défensif d’une équipe NBA.

« Après la défaite à domicile face aux Knicks, nous étions tous contrariés, on voulait aborder ce match avec cette intensité en défense et la bonne mentalité en attaque. Je voulais mettre le ton en défense, tout donner et l’attaque allait se faire toute seule. » Isaiah Stewart

Les couleurs françaises ont brillé

La marseillaise a résonné dans la Chesapeake arena cette nuit. Du côté du Thunder, Theo Maledon finit avec 14 points à 5 sur 12 au tir et son coéquipier Jaylen Hoard marque 10 points, prend 6 rebonds et joue 23 minutes. En face, nos jeunots français ont assuré en seconde période. De retour de blessure, Killian Hayes commence la rencontre en difficulté mais sa deuxième mi-temps rend optimiste tout fan des Pistons. Bien plus agressif offensivement, il donne 7 caviars et marque 9 points. Les mains très actives en défense, il s’en sort avec 4 interceptions. Sekou Doumbouya s’est inspiré de l’agressivité de son pote Killian pour marquer son record de points de la saison (14 points !). L’ailier a décidé d’utiliser ses qualités athlétiques pour attaquer le panier et n’a pas hésité à prendre le tir lorsqu’il était seul à 3 points.  

A Detroit, onze joueurs ont joué plus de 15 minutes. Sept joueurs finissent la soirée au-dessus des 10 points marqués. Une victoire collective donc, grâce à un bon Jerami Grant, meilleur marqueur de l’équipe avec 21 points. En face c’est Aleksej Pokusevski qui finit tout juste en dessous des 20 points.

Saddiq Bey et Saben Lee, tous les deux titulaires, ont entamé le match concentrés et déterminés. Moins bon ces derniers temps, l’ancien joueur de Villanova n’a pas su être efficace à distance. 1 sur 4 derrière l’arc et 3 sur 8 en général, il n’apportera que 10 points à l’équipe. Le jeune meneur était appliqué en attaque et a bien servi ses coéquipiers en début de rencontre. 8 points marqués pour Saben.

Très bon dans un backcourt avec Killian Hayes, Hamidou Diallo et le jeune français sont très complémentaires. Les qualités athlétiques de l’ex-Thunder lui permettent de couper et de finir l’action de manière impressionnante. Très bien servi par son meneur il se régale dans ces situations.

L’équipe sait désormais comment approcher ses prochaines rencontres afin de rester compétitif dans chaque match. Rendez-vous ce soir contre les Nuggets.

Alonzo Adams-USA TODAY Sports

Laisser un commentaire