5 minutes 2 ans

Pour leur 3ème match de ce road trip à l’ouest, les Pistons se rendaient en Californie du côté de Sacramento où ils ont fait face à une équipe qui restaient sur 4 défaites d’affilées. Sans Jerami Grant, Plumlee ni Saben Lee, les Pistons ont su livrer un match sérieux et collectif du début à la fin. Victoire 113-101.

Un match qui avait tout d’une défaite avant l’entre-deux : des Kings en quête de victoires pour accrocher le play-in, Grant, Plumlee et Lee out, Okafor de retour mais forcément pas à 100% de ses capacités, un starting 5 inédit composé d’une raquette Jackson/Stewart et avec Cory Joseph à la mène. Le début de la rencontre n’était pas là pour nous rassurer. Des mouvements mal conclus et une réussite absente pendant toute la première moitié du premier quart. Heureusement que c’était aussi le cas pour nos adversaires. Mais dès le retour du premier time-out, les choses sont rentrées dans l’ordre.

C’est la second unit qui va creuser le premier écart que les Kings n’arriveront finalement pas à rattraper. Un très bon Killian Hayes (11 points à 5/7) va permettre de mettre un premier coup au moral des joueurs de Sacramento très nerveux. Un banc très productif comme dans son habitude avec comme satisfaction principale les 11 points de Jahlil Okafor qui a montré de belles choses, malgré ses lacunes physiques évidentes, notamment en défense.

« On a eu des passages un peu moins bons avec quelques pertes de balle, mais Hayes et Joseph ont globalement très bien joué. Killian est en train de monter en puissance petit à petit. »

Dwane Casey

Mais les deux hommes de la soirée se nomment Cory Joseph et Isaiah Stewart. Le premier a tout simplement été parfait en attaque face à son ancienne équipe, ne ratant que quatre petits tirs pour un total de 24 points et 7 assists. Stewart quant à lui a profité de l’absence de Grant et Plumlee pour être le patron défensif assumé de cette équipe et apporter toute l’énergie qu’il avait. Il finit la rencontre avec 16 points, 13 rebonds, 4 passes et 2 contres. Un match où il a su être concentré du début à la fin.

« C’était très important pour nous de mettre les premiers coups et de jouer avec de l’intensité dans le début du match. »

Isaiah Stewart

Malgré les multiples tentatives des Kings de recoller au score, les Pistons ont su contenir chaque tentative de run et répondre immédiatement sans laisser la moindre chance.

Un match qui répond parfaitement à la déroute contre les Nuggets, et qui donne beaucoup de confiance à des joueurs sur qui certains doutes planent. Prochain match à Portland dans la nuit de samedi à dimanche.

Source image : BasketUSA

Laisser un commentaire