4 minutes 1 an

Au vu du match opposant ces deux mêmes équipes dimanche et aux nombreux absents coté Clippers (Kahwi, Paul George, Morris et Ibaka), les Pistons pouvaient espérer une victoire. Cependant, le scénario et la fin de match fut bien pire que prévu. Retour sur une partie où les ex-Pistons ont brillé.

Globalement, le match fut bien moins plaisant que celui de dimanche dernier : pas mal de fautes dès le début et les points venant presque uniquement des isolations pour un Jerami Grant de retour (28 points). De l’autre côté, la défense à eu du mal à contenir l’activité de Zubac et de Reggie Jackson, dont nous reparlerons plus tard. Le criant manque de mouvement en attaque et la défense faiblarde notamment sur les box-outs au rebond ont été les principales lacunes des Pistons.

Au fur et à mesure de la deuxième mi-temps, le jeu s’est un peu amélioré notamment grâce à l’entrée de Killian Hayes (8 points, 6 passes). Sa bonne gestion et ses bons choix ont permis à Detroit de compter jusqu’à 11 points d’avance à 5 minutes du terme. C’est à partir de là que les Pistons ont commencé à bégayer : pertes de balles, mauvaises défenses et les Clippers reviennent à égalité sur un 3 points de Reggie Jackson dans le corner. Et puis, à égalité, la remise en jeu de Saddiq Bey, pourtant très bon sur le match (17 points à 6/11) arrive dans les mains d’Amir Coffey. Les Clippers ont alors le tir de la gagne, planté par… Reggie Jackson, encore lui, sur la tête de Killian Hayes.

« Il faut qu’on arrive à trouver de la concentration et de la discipline pour finir les quart-temps.« 

Dwane Casey

Quand on regarde le match plus globalement, cela ressemble fortement à du tanking. Une avance bien gâchée par l’inexpérience des jeunes qui ont joué la fin de match notamment Hayes et Frank Jackson.

« J’aurai facilement pu les faire sortir. Mais c’était l’objectif de ce match : leur donner de l’expérience. »

Dwane Casey

Défaite bien moche à domicile alors que l’opposition était prenable mais qui à bien concrétisé les erreurs des jeunes Pistons. Il faudra peut-être s’habituer à ce genre de match sur la fin de saison mais c’est toujours désagréable de se prendre 29 points et un game-winner par un ancien de la maison. Prochain match vendredi face à OKC.

Source image : Rick Osentoski – USA TODAY Sports

Laisser un commentaire