5 minutes 2 ans

On sait à quel point tout peut aller très vite en NBA, il y’a 4 ans de cela, Josh et Frank Jackson étaient tout deux des rookies, Josh Jackson étant le pick de la lotterie des Suns cette année là, tandis que Franck fut écarté par des blessures, qui l’ont mis de côté, mettant sa carrière en péril.

Jeudi soir, Josh était le joueur le plus vieux de l’équipe sur le terrain, à seulement 24 ans, plus de deux ans de plus que le second papi de l’équipe en la personne de Frank Jackson.

« C’est assez drôle, c’est la NBA. Les gars arrivent de chaque année, de plus en plus jeunes. Vous devez juste être super concentrés et travailler quotidiennement. J’ai l’impression de faire toutes ces choses pour faire de moi un grand joueur. »

Josh Jackson

Dans un match rempli de runs des deux côtés, c’est San Antonio qui a réussi à prendre le plus important : celui du quatrième quart : un 13-1 qui vient ruiner les chances de victoire des Pistons.

« C’est la NBA, Ils ont fait un meilleur travail d’éxécution, tandis que l’on a fait trop d’erreurs bêtes. »

Frank Jackson

Frank Jackson a fini par jouer dans une second unit composée de Jahlil Okafor, Tyler Cook, Hamidou Diallo, ainsi que le rookie Saben Lee, un groupe qui a passé très peu de temps ensemble sur le parquet. Or, ils ont tout de même su remettre les Pistons dans le match.

« J’ai aimé le combat. Ce groupe s’est battu. Ce n’est pas une question de talent. Ce n’était pas une question de compétence, mais de compétition, de pertes de balles. Toutes ces choses sont à travailler pour améliorer les compétences de ces jeunes.« 

Dwane Casey

Les deux Jackson sont de brillants exemples pour les rookies, que ce soit dans le cinq de départ avec l’apport de Josh ou sur le banc avec celui de Frank.

« Josh a une approche très sérieuse en ce moment, comprendre quel est son rôle. Il prend mieux soin de son basket qu’auparavant et c’est ce qu’il fait qu’il grandit. Dans des matchs comme celui ci, il est le vétéran du groupe et doit donc montrer l’exemple.« 

Dwane Casey

Casey n’abaisse pas ses normes de performance les soirs où les matchs sont remis aux 24 ans et moins, et il n’entraîne pas non plus pour gagner avec moins de viguer et d’intensité, donc il n’a pas apprécié les 18 pertes de balles qui ont amené 22 points aux Spurs.

Une défaite 106 à 91, avec du positif étant donné la jeunesse du roster présent ce soir-là, mais également avec de gros axes d’amélioration pour les jeunes.

Source image : Basket USA

Laisser un commentaire