9 minutes 1 an

L’effectif des Pistons, version 2020-21, est loin de vendre du rêve. Pas de All-Stars, encore moins de superstars, ni même de franchise player. Pourtant, cette équipe a tenu certaines promesses que Dwane Casey a souhaité souligner.

Comme convenu, les Pistons se sont maintenus dans les bas fonds de la Conférence Est tout au long de la saison. Malgré tout, les fans peuvent espérer à nouveau. L’effectif construit par Troy Weaver est plaisant et suit une ligne directrice bien précise : accumuler des assets et des picks de Draft pour bâtir le futur de la franchise. Pour ça, rien de tel que de bons vétérans, d’excellents picks et des roles players intéressants, réunis autour d’une seule et même énergie : c’est le nom à l’avant du maillot qu’on défend, pas celui de derrière.

À la baguette, c’est toujours Dwane Casey qui a réalisé sa troisième saison sur le banc de la Little Caesars Arena. Si son poste est longtemps resté incertain durant l’intersaison avec l’arrivée du nouveau management, il a tout de même été conservé par Troy Weaver pour créer un peu de continuité chez les joueurs déjà présents la saison passée.

Dwane Casey reste l’artisan d’une saison plutôt satisfaisante, au vu des maigres attentes. Saison d’ailleurs placée sous le thème de l’expérimentation puisque le coach a constitué… 29 lineups différentes. Il a ainsi pu observer ses joueurs sous tous les angles, et en cette fin d’exercice, c’est l’heure des conclusions.

« Nous n’avons peut-être pas fait tous les coups que nous pouvons faire chaque soir, mais les gars ont joué et Troy a fait un excellent travail pour trouver des jeunes qui vont partager le ballon, prendre des charges et mettre son corps sur la ligne. »

Dwane Casey

Il est d’abord important de constater que, malgré la faiblesse de l’effectif, les joueurs se sont battus tous les soirs et n’ont jamais abandonné, même dans les plus grosses difficultés. L’énergie apportée leur a permis de créer la surprise à plusieurs reprises, et ce, même contre des cadors de la Ligue.

« Tous les joueurs sur le terrain ont tout donné avec ténacité, lucidité et esprit défensif. »

Dwane Casey

Cette énergie et l’envie apportée ont été la signature de l’équipe tout au long de la saison. Ces deux notions forment la fondation de l’identité mentale des Pistons que souhaite construire Dwane Casey chaque soir. Une volonté qui s’inscrit complètement dans la logique de Troy Weaver, à savoir faire renaître la légendaire identité de Detroit lors de ses périodes les plus glorieuses.

« C’est quelque chose que vous voulez pour commencer votre fondation avec ce genre d’hommes et il (Troy Weaver) l’a accompli. Je pense que nous avons accompli cela avec notre jeu. »

Dwane Casey

Bien sûr, le chemin reste encore long pour construire cette identité, mais, lors de cette première année, nous avons pu observer les prémices d’une reconstruction possédant une véritable ligne directrice que Dwane Casey souhaite d’ores et déjà imprégner dans l’équipe.

Jerami Grant, relais de Dwane Casey

S’il a été le leader sur le terrain cette saison, ce n’est pas pour rien. Jerami Grant s’inscrit complètement dans l’idéologie que Dwane Casey pense pouvoir instaurer dans ce groupe. L’ancien joueur du Thunder a été le premier à apporter son énergie sur le parquet pour emmener son équipe, et ce, dès sa signature à l’automne.

« C’était à peu près ce à quoi je m’attendais en venant ici. Je sais que ce serait beaucoup de travail que nous devions faire, pour moi personnellement et en équipe. »

Jerami Grant

Une mentalité qui lui a permis d’insuffler la positivité de Dwane Casey sur le terrain, notamment quand il fallait recoller au score.

« Je veux travailler pendant l’été, alors je peux revenir et être meilleur l’année prochaine. »

Jerami Grant

A l’image de son joueur, Dwane Casey souhaite améliorer certains points faibles qu’il a remarqué cette saison, dans le jeu.

« Maintenant nous devons ajouter la partie offensive avec cette dureté mais votre fondation est solide, et c’est ce que vous voulez lorsque vous restaurez ou reconstruisez. »

Dwane Casey

Un commentaire qui montre bien la confiance qu’a instauré le coach avec l’équipe. Il a crée de véritables liens avec des joueurs qu’il apprécie, ce qui est la base de toute reconstruction.

Finalement, la bonne connexion entre Dwane Casey et ses joueurs lui a permit d’instaurer une véritable identité dans l’équipe. A travers l’énergie et l’implication de tout le monde, nous pouvons ressentir l’empreinte que le coach a su imposer dans l’effectif, aidé par les excellents choix de Troy Weaver. Dwane Casey était donc le coach qu’il fallait cette saison aux Pistons, lui qui a su mettre tout les joueurs à l’épreuve et expérimenter de nombreuses lineups. Encore un bon choix de Troy Weaver qui semble lui aussi avoir réalisé une belle saison.

Source image : Raj Mehta / USA TODAY Sports

Laisser un commentaire