6 minutes 1 an

Cette nuit les Pistons ont obtenu leur 50ième défaite, un résultat qui leur permet de rester à distance d’Orlando et Cleveland et surtout Oklahoma dans la course au tanking. A ce rythme Detroit sécurise sa place derrière les Rockets, champions incontestés des équipes nulles.

Plus que deux matches pour l’équipe de Dwane Casey avant les grandes vacances. Deux rencontres que le coach abordera avec la même stratégie : faire joueur le plus de jeunots possibles tout en obtenu cette défaite. Hier soir, 3 rookies étaient titulaires et chacun a joué plus de 30 minutes. C’est pourquoi les pertes de balles sont probablement un symptôme de cette inexpérience des Pistons. 28 pertes de balles, le plus grand nombre de turnovers dans un match de la saison. L’équipe commençait justement à recoller au score dans le début du second quart quand elle a décidé de commencer le défi de celui qui arrivait à perdre le plus de baller. Josh Jackson l’a remporté haut la main, 7 pertes de balles à la mi-temps et 9 en fin de match. Saddiq Bey perd aussi 3 de ses 4 ballons dans ce run que nous mettent les Wolves juste avant la mi-temps.

Un match intéressant pour la ligne arrière

L’équipe a attendu le moment où le match était complètement hors-de-portée pour commencer à jouer sérieusement. Detroit gagne même la deuxième mi-temps 60 à 57. Killian Hayes réalise une belle fin de saison, le français prend les choses en main quand l’attaque ne fonctionne plus du tout et crée des espaces pour ses coéquipiers et pour lui-même. Quand Killian décide de marquer, il adore avoir cette situation de tir/floater en mid-range, malheureusement la finition n’est pas présente et pas mal d’essais ne sont pas loin de rentrer. 5 sur 13 au tir, mais 13 points, 7 passes et 6 rebonds pour le meneur/arrière. En effet, Killian forme un duo intriguant quand il joue avec Saben Lee. Le joueur drafté en second tour, est à l’aise quand son objectif numéro 1 est de mette la balle dans le panier. Saben a attaqué le panier toute la soirée de manière très efficiente : 22 points, 7 sur 9 au tir et 8 sur 8 aux lancers.

Honneur aux jeunes

En 35 minutes, Saddiq Bey marque 21 points avec une bonne adresse globale au tir. Comme son compatriote français, Sekou Doumbouya est de plus en plus agressif en cette fin de saison, il attaque le panier et utilise ses qualités athlétiques pour obliger l’adversaire à l’envoyer sur la ligne des lancers francs. Il aura encore deux matches pour prendre ses aises en attaque afin de s’assurer un minimum de temps de jeu la saison prochaine. Isaiah Stewart avait des difficultés à défendre Karl-Anthony Towns (normal), mais il a aussi manque de précision dans son dernier geste et a manqué plusieurs tentatives en-dessous du panier. Quelques belles phases lorsqu’il recevait la balle au poste, et 4 tirs tentés derrière la ligne à 3 points. Même si Stew n’a mis qu’un seul tir longue distance, il s’éloigne de plus en plus du panier et donne une solution de spacing à ses coéquipiers.

Avec les « blessures » des vétérans, Dwane Casey n’a aucun remord à faire jouer les rookies plus de 30 minutes. Denver et Miami se déplaceront tous les deux dans le Michigan pour jouer une équipe qui a l’âge de jouer en NCAA

Source image : Rick Osentoski-USA TODAY Sports

Laisser un commentaire