4 minutes 2 ans

Pour cet avant dernier match de la saison, la réception des Nuggets se faisait dans un contexte particulier. Avec seulement 8 joueurs actifs, il était prévisible que l’animation offensive serait assez pauvre.

Cependant, le début de match va donner beaucoup de satisfaction. Un jeu musclé et dynamique va permettre aux joueurs de Dwane Casey de prendre l’avantage assez tôt dans le match, grâce notamment à Hamidou Diallo, titulaire cette nuit et très agressif. En face, le futur MVP de la ligue en la personne de Nikola Jokic s’occupe parfaitement de l’attaque de son équipe et pose beaucoup de soucis. Face à l’organisation et à la mobilité de l’ensemble des Nuggets, les Pistons sont incapables de proposer une réelle adversité. Heureusement pour eux, Diallo est chaud bouillant, et ce n’est pas le seul. Un autre joueur va briller, et pour la première fois de la saison, c’est le cas de Deividas Sirvidys. Le lituanien finit avec 16 points à 4/7 derrière l’arc et peut se vanter d’avoir effectué son match référence de la saison.

Son shoot ? C’est ce qu’il est, c’est ce qu’il sait faire. Plus il est confiant, plus il est efficace.

Dwane Casey

Mais le cours du match va totalement changer en seconde mi-temps, durant laquelle les Pistons vont perdre leur intensité et leur agressivité. Forcément sans ça, et sans playmaking, le match était plié. Car oui, Saben Lee et Killian Hayes n’ont pas été flamboyants du tout. Un mauvais match du duo qui sortait de 3/4 prestations où ils s’étaient montrés très complémentaires. Ajoutez à cette équation une adresse catastrophique, et vous obtenez la match d’hier.

On a été plutôt bon en première mi-temps. Mais la fatigue a rattrapé les gars. Ils ont beaucoup joué ces derniers temps.

Dwane Casey

En trois quart-temps, Jokic a enregistré son triple-double, et le match était plié. L’inefficacité et la fatigue des Pistons et notamment de Josh Jackson ont eu raison de ce match, dans lequel les joueurs de Detroit ont trop rapidement lâché.

source image : AP

Laisser un commentaire