7 minutes 1 an

Depuis sa draft le 29 juillet dernier, Cade Cunningham, le premier choix séléctionné par les Pistons, crie haut et fort qu’il veut restaurer la grandeur de la franchise. Il compte sur son adaptation au groupe, déjà prometteur, pour franchir (au moins) un cap.

Ce qu’on peut dire, c’est que le jeune Cade croit en lui. Dans une interview le soir de sa draft, il a expliqué son ambition de faire renaître la franchise et la ville de Detroit. En effet, depuis 2009, une seule et unique saison s’est terminée avec un bilan positif (2016). Il est donc grand temps de refaire de Detroit une franchise qui compte dans la grande ligue. Le jeune prodige en est bien conscient et veut être la pièce principale du projet.

« Quand les gens regarderont en arrière, ils verront que ma draft sera à l’origine de la restauration des Pistons et du succès de l’équipe. Ils ont déjà eu des titres, ils ont déjà connu le succès et mon objectif est de ramener tout ça à Detroit. »

Cependant, Cade sait que tout ne passera pas que par lui et heureusement. La saison dernière nous à montré que les jeunes de l’équipe étaient aussi talentueux et qu’ils s’inscrivaient bien dans le Pistons spirit. Il est également confiant quant à sa complémentarité avec Killian Hayes, que beaucoup de personnes ont remis en question.

« La dernière draft était énorme pour Detroit qui a sélectionné des gars doués et affamés. Avoir ce jeune noyau va nous aider à renforcer notre alchimie et notre collectif. Je suis vraiment excité à l’idée de venir et aider ces gars là et accélérer le processus pour gagner un titre. »

« Avec Killian, on va s’aider mutuellement. On peut jouer tous les deux balle en main et sans ballon ce qui permet d’enlever beaucoup de pression. On va apporter beaucoup de polyvalence : on est tous les 2 grands, forts et on joue toujours sous-contrôle. « 

Numéro 1 de draft unanime, Cade a souvent été comparé aux meilleurs par les médias comme par exemple Larry Bird, LeBron James ou Grant Hill. Très confiant, il se sert de ces comparaisons comme motivation et veut reprendre l’héritage de Grant Hill dans la Motor City.

« Pour être mis dans une conversation avec lui (Grant Hill), il faut que j’apprenne à le connaître. Mais j’ai confiance en mon jeu et je pense pouvoir devenir un de ces joueurs, un des meilleurs. »

Le joueur de 19 ans est aussi conscient du style de jeu des Pistons aussi bien historique que actuel. Il sait qu’il faudra se battre, travailler dur et défendre. Sûr de lui, il assume la responsabilité d’être numéro 1 et de représenter le style de jeu de Detroit.

« Je connais les responsabilités qu’une ville peut mettre sur un numéro 1 de draft. Mais je suis très excité à l’idée de délivrer la ville de Detroit. Je suis très confiant du joueur et de la personne que je suis. Je suis reconnaissant que Detroit me passe le bâton et je suis prêt à en découdre. Ils veulent défendre et jouer dur et je veux faire partie de cette mentalité. Avec les autres gars, je veux faire revenir la mentalité Bad Boys qui leur a fait gagner des titres. « 

Conscience de son héritage, confiance en soi, talent : Cade Cunningham arrive à Detroit pour tout casser et redonner à la ville et à la franchise ses lettres de noblesse. Avec un groupe déjà prometteur et un GM parfait depuis son arrivée, la saison risque d’être fun dans le Michigan.

source image : Garrett Ellwood | Crédits : NBAE via Getty Images

Laisser un commentaire