6 minutes 1 an

Après la déception du match contre le Thunder, c’est les Rockets et leur second choix de la dernière draft qui repartent avec une victoire facile face à Detroit. Dominés au rebond et surtout dans la raquette, les Pistons étaient impuissant contre les Rockets.

Avec un cinq majeur identique à celui du premier match, cette défaite illustre bien les points faibles de cette équipe. Sans Isaiah Stewart pour cette Summer League, la défense de l’arceau est inexistante. Alperen Sengun a encore besoin d’un traducteur pour discuter avec ses coéquipiers, cependant il a tout de suite compris que la raquette de Detroit était incapable de stopper toutes les pénétrations adverses. Luka Garza, est intéressant en attaque (15 pts), mais en défense, est lent comme pas possible. Les 3 rebonds du 52ième choix de la draft prouvent son manque d’envie dans ce domaine que les Pistons perdent 42 à 51. Tyler Cook a passé 13 minutes à respecter la distanciation sociale avec son panier. Sekou Doumbouya a joué plusieurs minutes en pivot et n’a pas eu d’impact notable à ce poste. 15 points pour l’ailier Josh Christopher, 16 pour Kenyon Martin Jr. et 21 points d’Alperen Sengun. Les jeunes Rockets ont profité de cette rotation intérieure très faible pour faire leur pain.

En attaque, les Pistons ont manqué d’inspiration. Avec peu de mouvements de balle, des tirs forcés et un manque de concentration, les chances de victoire étaient maigres. Un manque de concentration ou de cohésion se fait clairement ressentir. Saddiq Bey utilise la ligue d’été pour travailler son jeu offensif, notamment sa capacité à marquer en isolation et à mi-distance. Ce qui donne quelques séquences intéressantes mais la précision n’était pas présente cette nuit : 12 points à 4/11 au tir et 1/ 6 à trois points pour l’ailier sophomore.

Cade Cunningham dépasse pour la première fois la marque des 20 points avec un pourcentage au tir honorable (8 sur 18), c’est son manque d’agressivité qui lui fait défaut. 0 lancers francs tentés par l’arrière des Pistons. On retiendra surtout son dribble dans le dos qui lui permet d’éliminer Jalen Green avant de faire ficelle à trois point ! Sa victime repart malheureusement avec la victoire, et nous a pondu un match d’une propreté remarquable : 25 point avec seulement 11 tirs tentés.

Malgré une nouvelle prestation timide en attaque de Killian Hayes, le français a donné le ton défensivement. Ses séquences défensives sur Green étaient impressionnantes. Sa capacité à rester devant son attaquant et à contester les tirs adverses a impressionné le coaching staff de la franchise.

Killian peut vraiment se fier à sa défense. Avec sa taille et son anticipation, sa défense peut être une force pour lui et notre équipe

J.D Dubois

Il lui reste plus qu’à prouver qu’il est capable de rentrer un tir à longue distance. Ça tombe bien, les Pistons jouent vendredi soir à 2 heures du matin contre les New York Knicks.

Source Image : Ethan Miller, Getty Images

Laisser un commentaire